twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Doyen des juges saisit Interpol pour l’arrestation de Kéba Keinde

samedi 21 septembre 2013

Après l’audition dans le fond de Thierno Ousmane Sy, mardi dernier, le Doyen des juges Mahawa Sémou Diouf a relancé le mandat d’arrêt international contre Kéba Keinde une personne centrale dans l’affaires des commissions de la Sudatel. Mahawa Sémou Diouf veut qu’Interpol l’arrête et le ramène au Sénégal.

Le Doyen des juges d’instruction du tribunal régional hors classe de Dakar, Mahawa Sémou Diouf, veut que l’affaire des commissions de la Sudatel qui vaut à Thierno Ousmane Sy un placement sous mandat de dépôt, ait une autre tournure.

Il veut que Kéba Keinde, un personnage central du dossier soit arrêté et mis à la disposition de la justice sénégalaise afin qu’il réponde de ses actes.

Après avoir auditionné Thierno Ousmane Sy dans le fond du dossier, mardi dernier, il a lancé un autre mandat d’arrêt international. Mahawa Sémou Diouf veut que la police internationale (Interpol) procède à l’arrestation de Kéba Keinde le plus rapidement possible et de l’extrader au Sénégal pour lui permettre d’avancer dans le dossier.

On se rappelle que, lors d’une conférence de presse, l’ancien ministre de la Justice, Cheikh Tidiane Sy, père de Cheikh Tidiane Sy, se demandait pourquoi Kéba keindé qui est également cité dans l’affaire Sudatel, n’est pas jusqu’ici arrêté ?".

« Kéba Keindé n’est pas arrêté parce qu’ il est en réalité l’homonyme du juge Kéba Mbaye, père du Premier ministre Abdoul Mbaye dont il est le cousin. Ce personnage clef n’a jamais été convoqué ni entendu, encore moins recherché. Kéba Keinde, narguant la justice, a lui-même déclaré dans la presse qu’il n’était pas au courant d’un mandat d’arrêt lancé contre lui. Pendant qu’il vaque tranquillement à ses occupations, Thierno Ousmane Sy est pris en otage”, déclarait Cheikh Tidiane Sy qui réclamait une « justice équitable ».

Mamadou Diaw

(Source : Nettali, 21 septembre 2013)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)