twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

« Le Datacenter va faciliter la confection de documents administratifs ainsi que le stockage et la sécurisation des données »

mardi 22 juin 2021

Le Chef de l’État, Macky Sall, a procédé à l’inauguration du Datacenter national de Diamniadio, ce mardi 22 juin 2021, en présence du Directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), Cheikh Bakhoum, du Ministre de l’Economie numérique et des télécommunications, Yankhoba Diatara, de l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Sénégal, Xiao chan. Le Datacenter est une infrastructure de dernière génération et va permettre au Sénégal de disposer de sa propre structure de stockage de données numériques.

Après avoir visité le Datacenter national de Diamniadio, le Président de la République a présidé la cérémonie d’inauguration.

"J’ai tenu à présider personnellement cette cérémonie d’inauguration du Datacenter de Diamniadio pour marquer l’intérêt particulier que j’accorde à cette réalisation majeure de la stratégie Sénégal numérique 2025", déclare d’emblée le Chef de l’Etat.

Selon Macky Sall, cette stratégie est une composante du Plan Sénégal Émergent. "Nous voulons à travers elle, réaliser le numérique pour tous et pour tous les usages d’ici 2025. Avec un secteur privé dynamique et innovant dans un écosystème performant", dit-il.

"Quatre axes sont mis en place. L’axe 1 pour l’accès ouvert abordable des réseaux du service du numérique ; l’axe 2 pour une administration connectée au service du citoyen et des entreprises ; l’axe 3 vise la promotion d’une industrie du numérique qui soit innovante et créatrice ; l’axe 4, la diffusion du numérique devant le secteur économique prioritaire", souligne-t-il.

" l’ADIE devra exploiter cette infrastructure de façon ouverte, inclusive avec toutes les parties prenantes de l’administration et du secteur privé "

D’après le Chef de l’Etat, ile Datacenter est construit sur une superficie d’un hectare, et dispose de capacités très importantes en matière de stockage en données numériques. Selon lui, le Datacenter offre une formidable opportunité de création d’emplois et de service en faveur du secteur privé, des startups, mais également aux entreprises nationales et publiques, insiste-t-il.

Pour le Président de la République, le Datacenter va faciliter aux usagers du service public et au secteur privé, les démarches et la confection de documents administratifs ainsi que le stockage et la sécurisation des données.

Macky Sall veut que, à travers ce centre de service, toute l’administration soit connectée. "Le Datacenter restera ouvert à toute l’administration publique, mais aussi au collectivité territoriale ainsi que toutes les universités du Sénégal. Elles sont toutes connectées, et ont toutes les ressources numériques leur permettant de révolutionner les enseignements et apprentissages dans nos universités", dit-il.

Selon le Chef de l’Etat, l’ADIE devra exploiter cette infrastructure de façon ouverte, inclusive avec toutes les parties prenantes de l’administration et du secteur privé. "La rationalisation des moyens s’appliquera également au guichet unique des pôles emplois. Avec des plateformes numériques offertes, l’ADIE devra travailler de façon étroite avec l’Anpej pour pouvoir harmoniser la base de données", note le Chef de l’Etat.

"Il faut que ce travail soit fait au plus vite. J’aimerais avant la fin du mois de juin, que vous puissiez me présenter toute la base de données de l’étude qui servira à l’enrôlement de ces jeunes", poursuit-il.

Le Président de la République annonce le lancement de la deuxième phase du "Smart Sénégal", selon lui, le numérique est le changement de toutes les possibilités.

" Avec le Datacenter de Diamniadio, nous irons encore plus vite et plus loin dans la conquête de ses opportunités", assure le Chef de l’Etat.

(Source : Pressafrik, 22 juin 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)