twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Conseil constitutionnel a désormais son site web

lundi 3 décembre 2018

Le Conseil constitutionnel a lancé lundi son site web, www.conseilconstitutionnel.sn, avec lequel il va, selon son président Pape Oumar Sakho, informer le public de ses missions et de ses décisions, "dans un langage clair et simple".

Le site www.conseilconstitutionnel.sn sera une source d’information "officielle", "viable" et "facilement accessible", selon M. Sakho.

"Ceux qui le souhaitent y trouveront, dans un langage clair et simple, une réponse à l’ensemble des questions qu’ils pourraient se poser sur le fonctionnement, les attributions et les décisions rendues par le Conseil constitutionnel en toute matière et à toute époque", a-t-il expliqué lors de la cérémonie de lancement du site, en présence du garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaila Madior Fall.

"Dans la perspective de l’élection présidentielle de février 2019, le Conseil constitutionnel a jugé nécessaire de mettre l’accent sur la communication, dans l’objectif de faire comprendre sa mission, mais, surtout, de faciliter l’accès aux informations qu’il produit et diffuse", a dit M. Sakho.

La juridiction chargée de proclamer les résultats de l’élection présidentielle du 24 février prochain doit se doter de cet outil, d’autant plus que "notre Constitution a élevé à la dignité de liberté fondamentale le droit à l’information", affirme son président.

"L’accès à l’information devient un droit, mais également un enjeu pour l’émergence d’une société citoyenne, responsable et confiante en ses institutions", a-t-il souligné.

Pape Oumar Sakho ajoute qu’en raison du "contexte actuel, une place importante est consacrée aux activités du Conseil, dans sa mission de garant de la régularité des élections nationales et des consultations référendaires dont il proclame les résultats".

En plus de la page d’accueil présentant la bannière du Conseil constitutionnel et les symboles de la République, le menu du site comprend sept rubriques, dont l’une présente l’institution, ses membres actuels et ses anciens membres.

D’autres rubriques sont réservées aux publications de l’institution, notamment les décisions et les actes concernant l’élection présidentielle de 2019.

Le site comprend aussi des rubriques "Médiathèque", "Actualités", ainsi qu’une "fenêtre" réservée aux visiteurs désireux de faire des recherches concernant la juridiction.

Le Conseil constitutionnel considère le lancement de son site web comme "une démarche d’ouverture" et de vulgarisation de sa mission de service public, une initiative que ses membres ont entamée par l’organisation d’un atelier de formation destiné aux responsables des rédactions, mardi dernier, sur le thème : "Conseil constitutionnel et médias : un dialogue à établir".

Le Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal avait été associé à l’organisation de cet atelier.

Ismaila Mador Fall a salué la démarche du Conseil constitutionnel consistant à "s’ouvrir à l’opinion publique, à savoir les journalistes, les acteurs politiques, la société civile, les étudiants et tous les citoyens".

"Il arrive des moments où le Conseil se déclare incompétent, et que les gens se demandent pourquoi (…). Cette perception du Conseil résulte de l’ignorance ou de l’insuffisante connaissance que |certains] ont" de cette institution, a dit M. Fall.

Le lancement du site web de la juridiction était réclamé depuis longtemps, a-t-il rappelé, assurant que "le Conseil constitutionnel dispose [maintenant] d’un instrument de communication extraordinaire avec l’opinion publique".

(Source : APS, 3 décembre 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)