twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Congo lancera une étude sur l’universalité de l’Internet avec le support technique de l’UNESCO

mercredi 26 octobre 2022

Ces deux dernières années, la transformation numérique s’est accélérée à travers l’Afrique notamment en raison de la Covid-19. Conscients des enjeux, les gouvernements des pays africains prennent des initiatives pour le développement du numérique et la démocratisation de l’Internet.

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) va assister le gouvernement du Congo pour la réalisation de la première étude sur l’universalité de l’Internet dans le pays. La question a été évoquée le lundi 24 octobre lors d’un tête-à-tête entre Léon Juste Ibombo (photo, à droite), ministre congolais des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, et Fatoumata Barry Marega (photo, à gauche), représentante résidente de l’UNESCO au Congo.

L’étude sur l’universalité de l’Internet au Congo sera lancée début novembre et devrait durer six à douze mois. Elle sera menée par un conseil consultatif composé exclusivement d’experts locaux désignés par le ministère de tutelle. Elle sera basée sur quatre indicateurs clés, à savoir les droits humains, l’ouverture de l’Internet, l’accessibilité de l’Internet à tous et la participation de multiples acteurs.

Cette étude devrait permettre de faire l’état des lieux et d’identifier les obstacles freinant l’accès de la population congolaise aux services Internet. Selon les dernières statistiques de l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques du Congo (ARPCE), le pays comptait 5,5 millions d’internautes au mois de juillet 2022, soit une pénétration de 55 %.

Selon l’UNESCO, les résultats de l’enquête «  sont susceptibles d’alimenter l’élaboration de politiques fondées sur des données factuelles, en vue d’améliorer la contribution de l’Internet au développement durable  ».

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 26 ocotbre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik