twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Cap-Vert veut accueillir le câble sous-marin EllaLink d’ici fin 2020

mardi 18 août 2020

D’ici la fin 2020, le Cap-Vert veut être connecté au câble sous-marin EllaLink. A travers Cabo Verde Telecom, le pays a initié à cet effet la construction à Praia de la station technique qui accueillera la nouvelle infrastructure télécoms à haut débit. Les travaux devraient être achevés en octobre.

La République du Cap-Vert s’est engagée depuis 2018 à se connecter à un nouveau câble sous-marin de fibre optique – EllaLink – qui viendra renforcer la connectivité Internet dans le pays. Pour concrétiser cette ambition, Cabo Verde Telecom, l’opérateur historique des télécommunications, a initié la semaine dernière la construction du terminal technique qui accueillera cette nouvelle infrastructure télécoms à haut débit.

Le terminal qui sera installé dans la zone industrielle d’Achada Grande Frente, dans la ville de Praia, devrait être achevé à la fin du mois d’octobre 2020 afin que la connexion à EllaLink puisse se faire d’ici la fin de l’année, a expliqué João Domingos Correia, le président du conseil d’administration de Cabo Verde Telecom, qui n’exclut pas qu’il puisse y avoir « un glissement de date d’un ou deux mois tout au plus ».

Le système EllaLink est un câble sous-marin de dernière génération, composé de quatre paires de fibres conçues pour répondre à la demande de trafic entre l’Europe et l’Amérique latine. Le Cap-Vert a bénéficié en 2019 d’un financement de 25 millions de dollars de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour mobiliser les 60 millions de dollars nécessaires pour s’y connecter.

Ulisses Correia e Silva le Premier ministre cap-verdien, qui a présidé la cérémonie de lancement des travaux de construction le 12 août 2020, a expliqué qu’en se connectant au câble EllaLink le Cap-Vert va « faire un saut qualitatif » en termes d’infrastructure de télécommunications et d’Internet. Il a souligné : « nous faisons un pari fort pour transformer le Cap-Vert en une plateforme numérique de services de qualité, une référence en Afrique à travers un écosystème favorable ».

(Source :Agence Ecofin, 18 août 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)