twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Burkina Faso prend les commandes de l’ARTAO

dimanche 28 avril 2019

Débutés le 25 avril 2019 à Ouagadougou, les travaux de la 16e Assemblée générale des régulateurs de l’espace CEDEAO ont pris fin ce vendredi 26 avril 2019. Porté à la tête de l’Assemblée des régulateurs de télécommunications de l’Afrique de l’Ouest (ARTAO), au cours de cette rencontre annuelle, le Burkina a placé son mandat sous le sceau de l’action et des résultats.

Après deux jours d’échanges, le tout nouveau président de l’ARTAO, Tontama Charles Millogo, par ailleurs président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) du Burkina, dit garder en souvenir des débats francs, directs et constructifs. De cette rencontre qui vise à redynamiser l’Assemblée des régulateurs de télécommunications de l’Afrique de l’Ouest et à fédérer les autorités de régulation de la CEDEAO dans l’esprit de la libre circulation des personnes et des biens, Tontama Charles Millogo, estime qu’il faut au préalable instaurer des politiques communes de régulation.

C’est ce qu’illustre d’ailleurs la convention signée entre quatre pays frontaliers que sont la Côte d’ivoire, le Libéria, la Sierra Léone et la Guinée, à l’issue de cette rencontre annuelle. « Nous régulons des espaces avec des frontières physiques, mais le numérique ne connait pas de frontières et il est important qu’au niveau des différentes frontières, les autorités puissent coordonner leurs actions afin d’améliorer les services », a indiqué le président de l’ARCEP.

« Nous avons les mêmes préoccupations »

Convaincu qu’au-delà des différences au plan institutionnel, toutes les instances de régulation ont les mêmes préoccupations, le président de l’ARTAO a placé son mandat sous le sceau de l’action et des résultats. « L’action, parce que les textes législatifs et règlementaires donnent aux autorités de régulation des pouvoirs pour pleinement assumer leur rôle », a signifié Tontama Charles Millogo , précisant que la réflexion est déjà engagée à travers les différentes discussions en vue de faire des propositions concrètes et insuffler un souffle nouveau de dynamisme à l’ARTAO.

Aussi, poursuit-il, l’action doit se traduire par des résultats qui impactent le vécu quotidien des populations. « Les réalités des Etats sont différentes, mais les préoccupations des consommateurs restent les mêmes car il s’agit de créer un espace numérique ouest- africain ; ils veulent soit une meilleure qualité de service, soit un meilleur prix ou parfois les deux en même temps » a-t-il soutenu.

Notons que la présente Assemblée générale annuelle a été marquée par l’adoption du rapport d’activités de l’année 2018, le programme d’activités de l’année en cours ainsi que le budget. A ce sujet, le secrétariat exécutif de l’ARTAO a souhaité que la cotisation par pays membre soit portée à 20 mille dollars US (11 784 036.79 francs CFA) et aussi , la mise en place d’un budget triennal pour faire face aux retards sur la tenue des Assemblées générales qui doivent avoir lieu en début d’année.

En marge de cette rencontre, deux ateliers sur des sujets d’actualité, notamment l’avènement de la 5ème génération des réseaux mobiles et la question du contrôle de rayonnement des fréquences sur la santé humaine, ont été organisés.

Nicole Ouédraogo

(Source : Le Faso, 27 avril 2019)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)