twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Bénin met en place un centre de personnalisation des titres sécurisés d’identité

mercredi 25 mars 2020

L’une des décisions du gouvernement à l’issue du conseil des ministres de ce mercredi 25 mars a trait à la mise en place d’un centre de personnalisation des titres sécurisés d’identité. Elle fait suite aux travaux préalablement effectués dans le cadre du Recensement administratif à vocation d’identification de la population (RAVIP) pour la mise en place d’une identité numérique propre à chaque citoyen.

Le Bénin fait un pas de plus vers la numérisation de l’identité des citoyens. Après la réalisation du RAVIP qui a permis de configurer et de structurer la base de données du registre national de la population, le pays tend à mettre en place un centre de personnalisation des titres sécurisés d’identité.

« L’accomplissement de cette activité permet de fournir les informations nécessaires à la délivrance et à la personnalisation de titres officiels que sont : la carte nationale d’identité électronique, la carte de résident et le permis de conduire, conformément à la loi », rapporte le compte-rendu du conseil des ministres.

Rattraper le retard numérique

Le centre de personnalisation des titres sécurisés d’identité aura pour missions « de fournir les équipements requis, d’assurer l’installation et l’opérationnalisation du système de personnalisation puis de former des cadres nationaux au transfert du système d’exploitation. » Pour y parvenir, le gouvernement a instruit les structures compétentes pour la signature du contrat avec le prestataire retenu et veiller à la bonne exécution des travaux.

Par ailleurs, l’une des exigences faite à la société technologique recrutée est de pouvoir fournir les applications métiers tels que : la « gestion des premières demandes et gestion du cycle de vie des cartes émises ; et le renouvellement et remplacement de la carte nationale d’identité en cas de besoin. » En procédant tel qu’il le fait, le Bénin travaille d’arrache-pied à rattraper son retard numérique et à faire de l’identité numérique, le socle de développement des e-services.

Michaël Tchokpodo

(Source : CIO Mag, 25 mars 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)