twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lancement de la 4G d’Orange sur le marche sous régional : La Guinée-Bissau devance le Sénégal

jeudi 24 décembre 2015

L’opérateur téléphonique Orange a lancé hier en avant-première la 4G en Guinée-Bissau pour un coût de 2 milliards de francs Cfa. Confirmant ainsi sa position de leader dans la sous région. Le réseau 4G sera d’abord disponible dans la capitale, Bissau, avant de s’étendre progressivement dans d’autres régions du pays. Chose rarissime, le pays du Président José Mario Vaz devance ainsi le Sénégal, présenté comme un « champion » dans la sous région en matière de télécommunication. Une situation d’autant plus paradoxale et surprenante que le Sénégal avait devancé la Guinée-Bissau en autorisant une phase expérimentale (pilote 4G) d’avril 2013 au 31 décembre 2014. Avant de prolonger cette phase jusqu’au 31 mars 2015. A cette date, le gouvernement du Sénégal a décidé de mettre fin à cette expérimentation et de se faire accompagner dans la suite du processus par un cabinet d’expertise international. Cette décision visant à préserver les intérêts du Sénégal et à lui donner les chances d’obtenir les meilleurs résultats dans cet exercice d’attribution des autorisations d’exploitation de la 4G. D’autant que, selon un communiqué publié à l’époque par le ministère des Télécommunications et des Postes, les propositions reçues des opérateurs de télécommunication présents sur le marché national (Orange, Tigo, Expresso) ont été jugées insuffisantes et ne prenaient pas en compte les préoccupations de l’Etat du Sénégal en termes d’investissements futurs. Surtout que le gouvernement n’entend pas récolter moins de 150 milliards de francs Cfa pour cette vente aux enchères de la quatrième licence.

Ibrahima Diakhaby

(Source : L’Observateur, 24 décembre 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)