twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lancement de Rascom star et Nilesat, deux satellites africains télécom

mercredi 4 août 2010

Ce soir, pour son troisième décollage de l’année depuis la base de Kourou en Guyane française, la fusée Ariane 5 va mettre en orbite deux satellites de télécommunications Rascom star et Nilesat pour le compte des opérateurs africains. Ce projet devrait réduire considérablement le retard en développement des réseaux numériques en Afrique par rapport au reste du monde.

Rascomstar QAF-1R est le premier satellite de télécommunications entièrement dédié au continent africain ; il sera exploité par l’opérateur panafricain Rascom. Son rôle ? Assurer pendant au moins 15 ans les télécommunications modernes et de très bonne qualité partout sur le continent, y compris dans les zones rurales les plus isolées.

Par ailleurs, Rascomstar QAF-1R devrait permettre l’accès à l’internet et surtout au téléphone dans plus de cent trente mille villages et connecter ainsi ces derniers avec le reste de la planète. « Il sera possible de se connecter au satellite à partir d’un terminal parabolique et, par la suite, de se connecter à l’ensemble des pays africains. Chaque opérateur va installer les terminaux de réception et d’émission un peu partout et surtout dans les zones reculées. C’est ce qui va réellement permettre de réduire le fossé numérique [ avec le reste du monde ] dont on a toujours parlé », explique Babacar Sall, directeur commercial de la société Rascom.

Rascomstar, qui sera utilisé par l’ensemble des pays africains, est le fruit d’une coopération de quasiment tous les pays du continent, qui ont aussi financé le projet à hauteur d’environ 30 % : « Le projet a été initié par 45 pays africains qui ont signé une convention et qui ont donc désigné 45 opérateurs pour pouvoir signer un accord d’exploitation », souligne Babacar Sall. Cette nouvelle technologie et les accords passés entre les opérateurs devraient permettre une baisse importante du prix de connexion, non seulement pour des liaisons intra-urbaines mais également au niveau international.

Le deuxième satellite, Nilesat 201 est exploité par l’opérateur égyptien Nilesat. Il offrira de nombreux services à haut débit, comme la télévision directe (Direct To Home). « Ce satellite de nouvelle génération couvrira les zone de l’Afrique du Nord et le Moyen Orient, essentiellement pour diffuser la télévision en bande Ku mais aussi en bande Ka. Ce sont des bandes de fréquence qui permettent les échanges de données et donc l’accès à l’internet », précise Frédéric Cougnaud, chef du programme Nilsat chez Thales Alenia Space.

Décollage de la fusée Ariane 5 prévu à 22h45, heure de Paris (17h45, à Kourou)

La marche vers l’intégration de l’Afrique dans la société numérique est donc bel et bien entamée. De nombreuses entreprises manifestent un grand intérêt pour cette partie du monde et souhaitent concrétiser les projets d’avenir dans plusieurs domaines. Frédéric Cougnaud affirme que Thales Alenia Space a de nombreux clients dans cette région et que « actuellement, des réflexions sont en cours pour développer des nouveaux services comme l’internet à haut débit ou le téléphone (...). On assiste à une demande croissante sur toute la zone africaine et les clients se manifestent de plus en plus, ce qui représente un potentiel de développement considérable », ajoute Frédéric Cougnaud.

Ces deux satellites de dernière génération, Rascom star et Nilesat, sont construits par Thales Alenia Space dans des usines à Toulouse et à Cannes et ils pèsent environ 3 tonnes chacun.

Nenad Tomic

(Source : RFI, 4 août 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)