twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La vitesse de la bande passante Internet portée à 1,24 Gigabits par seconde

jeudi 5 octobre 2006

Le débit de la bande passante Internet des câbles sous-marins de Sonatel est passé à 1,24 Gigabits par seconde le 07 Septembre 2006.

La bande passante Internet est l’une des mesures déterminantes de la qualité du service Internet offert, car elle conditionne la vitesse de chargement des pages notamment des serveurs basés en Europe ou aux Etats-Unis, et très concrètement, plus ce chiffre est élevé, plus confortable est votre usage de l’internet.

Cette nouvelle extension offrira donc aux utilisateurs des services Internet qui le souhaitent, un service Internet de qualité supérieure, à très grande vitesse et un meilleur confort dans leur usage d’Internet (bonne fluidité dans l’affichage de pages, rapidité dans le téléchargement d’informations, la navigation, l’envoi et réception de mail, visioconférence, applications multimédia, etc.).

En évolution constante, le débit a été multiplié par 2 en moins de deux ans en passant de 512 Mégabits par seconde en novembre 2004 à 1, 24 Gigabits par seconde. Aujourd’hui, le réseau Internet de Sonatel est le plus important de l’Afrique Subsaharienne, après celui de l’Afrique du Sud.

Pour rappel, le débit de la bande passante Internet internationale n’a pas cessé d’augmenter depuis l’année 2002. Il est passé de 42 à 53 mégabits par seconde en juin 2002 avant d’être porté à nouveau à 79 mégabits par seconde en novembre 2002 puis à 90 mégabits par seconde vers la fin de cette même année et enfin à 310 mégabits par seconde le 30 septembre 2003. C’est en novembre 2004 que ce débit a été porté à 512 Mégabits par seconde avant son doublement actuel à 1, 24 Gigabits par seconde. Sonatel anticipe ainsi la croissance des besoins des internautes au Sénégal, confirme sa volonté d’accompagner les entreprises dans leur quête d’une plus grande compétitivité et permet aux opérateurs des pays voisins (Mali, Mauritanie, Guinée, Burkina Faso) d’utiliser le Hub câbles sous-marins de Dakar et de lancer l’ADSL dans leur pays respectifs.

Ce nouvel investissement de Sonatel conforte la position du Sénégal de carrefour incontournable des autoroutes mondiales de l’information.

(Source : Sonatel, 5 Octobre 2006)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)