twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La ville de Genève et l’Etat du Sénégal inaugurent les contributions au Fonds de solidarité numérique

jeudi 11 décembre 2003

La ville de Genève et l’Etat du Sénégal ont mis à la disposition du Fonds de solidarité numérique des enveloppes de 500.000 francs suisses (environ 200 millions de FCFA) et de 500.000 dollars (250 millions de FCFA, environ), devenant ainsi les premiers contributeurs dudit Fonds qui pourra être opérationnel dans ’’les premiers jours de janvier 2004’’, a-t-on appris jeudi dans la capitale helvétique. Ces contributions ont été annoncées par le maire de Genève et le président de la République du Sénégal, maître Abdoulaye Wade, lors d’une rencontre à la mairie de Genève. Par ailleurs, selon une source sûre, le Japon mettra 15 millions de dollars à la disposition du Fonds, en attendant les versements annoncés mais sans précision de leurs montants des villes de Lyon (France), de Turin (Italie) et de l’UNESCO. Le siège du Fonds de solidarité numérique qui est une idée du Chef de l’Etat, sera ouvert à Genève, a-t-on également appris. En annonçant la contribution de sa ville au Fonds, le maire Christian Ferrazino a, dans un communiqué parvenu à l’envoyé spécial de l’APS, souligné que ’’les villes et pouvoirs locaux réunis à Lyon, les 4 et 5 décembre derniers, sont particulièrement sensibles aux responsabilités qui leur incombent dans la lutte contre la fracture numérique et la paupérisation qu’elles entraînent fatalement’’. Partant de là, a indiqué l’édile de Genève, les maires pouvoirs locaux ’’ont décidé d’apporter leur soutien et leur appui à la proposition du président Wade. La ville de Genève a décidé d’apporter son soutien au Fonds de solidarité numérique’’. ’’Le Sénégal et Genève invitent les villes, pouvoirs locaux, les Etats, les entreprises du secteur privé et les ONG et l’ensemble de la société civile à participer au financement de ce Fonds’’, a souligné le maire dans ledit communiqué. Pour sa part, le Chef de l’Etat a tout en plaidant pour une participation des Africains au Fonds de solidarité numérique, précisé qu’il n’est pas question pour lui ’’de tendre la main : chacun donne selon son cœur et ses possibilités. Le Sénégal contribue pour 500.000 dollars (250 millions de FCFA, environ)’’. ’’J’ai été agréablement surpris par les responsables de la ville de Genève. Tout le monde a confiance aux Suisses, vous êtes des travailleurs, vous réunissez le consensus du nord et du sud, je voue remercie au nom de tous les pays africains et des autres pays en voie de développement qui ont décidé de soutenir l’idée du fonds’’, a-t-il dit en s’adressant à son hôte, le maire Christian Ferrazino.

Mamadou Koumé

(Source : APS 11 décembre 2003)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)