twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La start-up béninoise Mikcorporation réinvente l’éducation via le digital

mardi 20 octobre 2020

Le Béninois Michel Segnon a fondé Mikcorporation, une start-up spécialisée dans la conception de technologies pour l’éducation. Parmi ses innovations, la plateforme Fun Works, maintes fois reconnue à l’international pour ses exercices facilitant la compréhension des maths et de la physique.

Applications, logiciels, objets connectés, de plus en plus de jeunes pousses en Afrique réinventent la façon d’apprendre. Au Bénin, de nombreuses start-up du domaine de l’EdTech voient le jour, à l’instar de Mikcorporation, spécialisée dans la conception d’applications éducatives. La start-up propose plusieurs autres services, notamment la conception de sites web, de logiciels et même d’équipements de maison intelligente.

Fondée par l’entrepreneur Michel Segnon, Mikcorporation s’est fait connaître notamment pour ses solutions numériques éducatives facilitant l’apprentissage des mathématiques et de la physique. Elle cible de ce fait les élèves des classes du secondaire, afin d’améliorer leurs compétences dans ces matières souvent difficiles pour la majorité.

L’idée derrière ce projet est partie du constat selon lequel le niveau de beaucoup d’élèves semble en baisse dans ces matières, affirme Michel Segnon sur L’économiste Bénin. « C’est la bête noire de la plupart des élèves, alors que les emplois d’aujourd’hui et de demain feront de plus en plus appel à ces disciplines qui sont au cœur des innovations technologiques qui transforment le visage de la société », a-t-il ajouté.

Il a conçu la plateforme Fun Works, qui propose une large gamme d’applications pour chaque classe. Parmi elles, l’application « Maths 5ème » permettant aux élèves de 5ème de pouvoir améliorer leur niveau dans cette matière. La start-up travaille sur des produits similaires pour toutes les classes du premier cycle. Les exercices fournis par des professeurs sont basés sur les programmes d’éducation en vigueur en Afrique.

Fun Works est déjà utilisée dans plusieurs pays d’Afrique dont le Bénin, le Sénégal, ou encore le Gabon. La start-up a été reconnue à l’international par le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), et l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF). Elle a été sélectionnée le 15 octobre dernier par l’Union africaine des télécommunications (UAT), lors d’une compétition qui récompense les innovateurs africains.

Aïsha Moyouzame

(Source : Agence Ecofin, 20 octobre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)