twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

“La question de la protection des données personnelles nécessite une prise en charge interdisciplinaire”, Mame Penda Bâ, Enseignante à la Faculté de Droit et de Sciences-po de l’Ugb

vendredi 4 février 2022

La protection des données personnelles est une question perplexe qui nécessite une prise en charge multiple et interdisciplinaire. C’est du moins la conviction du Professeur Mame Penda Bâ, enseignante-chercheure à la Faculté de Droit et de Sciences Politiques de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis. Elle se prononçait à l’occasion du lancement avant-hier, mercredi 2 février 2022, dans cette Université, du Projet ProDP-Africa qui vise à renforcer la protection des données à caractères personnelles en Afrique. Il est piloté par le Laboratoire d’Analyse des Sociétés et Pouvoirs Afrique-Diaspora (LASPAD) qui mobilise des juristes et politistes.

Lancé dans une des salles de conférence du Centre d’Excellence Africain en Mathématiques, Informatique et Technologies de l’Information et de la Communication (CEA-MITIC) de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, le Projet ProDP-Africa vise à renforcer la protection des données à caractères personnelles en Afrique. Il est piloté par le Laboratoire d’Analyse des Sociétés et Pouvoirs Afrique-Diaspora (LASPAD) qui mobilise des juristes et politistes.

A en croire l’enseignante-chercheure à la Faculté de Droit et de Sciences Politiques de l’UGB de Saint-Louis, en l’occurrence Mame Penda Bâ, “la question de la protection des données personnelles est une question complexe qui nécessite une prise en charge multiple et interdisciplinaire.” C’est pourquoi, a-t-elle expliqué, ce programme, bien que logé dans un laboratoire qui mobilise beaucoup de juristes et d’informaticiens, va aussi s’ouvrir aux sociologues, aux philosophes, “parce que la question de la protection des données personnelles est une question qui a beaucoup d’enjeux éthiques”. “C’est une question qui va intégrer des économistes, des informaticiens notamment des spécialistes des nouvelles technologies pour qu’on comprenne c’est quoi une donnée ; comment une donnée fonctionne ; comment peut-on l’extraire, la vendre ou la manipuler”, a renseigné Mme Mame Penda Bâ.

En effet, cette initiative se justifie par le fait que personne n’est aujourd’hui à l’abri de menaces ou d’attaques relatives à l’utilisation des données personnelles. “Les discussions fécondes que nous sommes en train d’avoir montrent en réalité qu’à tous les niveaux, que ce soit le niveau individuel, que ce soit le niveau national à travers les États, mais aussi que ce soit au niveau des entreprises ; aucun de ces niveaux n’est protégé”, a-t-elle précisé. Lors de cet atelier, les participants ont eu part à diverses présentations autour des “données, big data, AI, algorithmes, 4ème révolution industrielle, Cambridge Analytica”.

Yves Tendeng

(Source : Sud Quotidien, 4 février 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)