twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La méthode sénégalaise de dédouanement inspire l’Afrique de l’Est

mardi 7 juin 2005

La stratégie adoptée par la douane sénégalaise en matière de dédouanement, notamment la Gestion Automatisée des Informations Douanières et des Echanges (GAINDE) commence "à se vendre" ailleurs sur le continent, a affirmé mardi le directeur des systèmes d’informations douanières, M. Augustin Ndione.

M. Ndione s’exprimait en marge de la "Journée portes ouvertes" de la douane sénégalaise organisée à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Sénégal.

Axée sur le thème "Sécurité et facilitation : la stratégie sénégalaise", la présentation de la stratégie sénégalaise en matière de dédouanement entre, selon M. Ndione, en droite ligne de la journée de restitution de travaux organisée lundi à Dakar, à l’initiative de l’Organisation Mondiale des Douanes(OMD)sur les mesures engagées dans le cadre de la sécurité et de la facilitation du commerce international.

"Il fallait illustrer ces différentes orientations sur la base de l’expérience sénégalaise pour montrer à nos hôtes que nous nous sommes inscrits dans ce cadre des normes défini par l’OMD", a poursuivi M. Ndione.

"Le système (GAINDE) a "conquis ses lettres de noblesse" jusqu’à être vendu aujourd’hui à l’étranger", a dit Augustin Ndione, ajoutant qu’il a été adopté en Anglais au Kenya.

Selon lui, ce pays l’a, à son tour, proposé dans la zone d’Afrique de l’Est comme solution aux problèmes de dédouanement.

Notant les difficultés que la douane a rencontrées dans l’application du système GAINDE (qui désigne également en Wolof, le lion, animal symbole du Sénégal), il a indiqué que le système de dédouanement a été couplé au système ORBUS.

Selon lui, ORBUS est un espace virtuel permettant de réduire la longue procédure que devait emprunter l’opérateur économique, avant de pouvoir déclarer en douanes.

"Avec Orbus, l’opérateur peut, sans bouger, adresser une demande à l’ensemble des services chargés de lui fournir les documents dont il a besoin pour faire sa déclaration", a-t-il ajouté, précisant que ces services sont connectés au même système.

La mise en œuvre de ce système a nécessité beaucoup de travail technique, dans la mesure où il y a toujours des "difficultés de dernière heure", a-t-il expliqué, relevant toutefois qu’un dispositif de suivi permanent est mis en place, et procède à l’organisation de réunions critiques d’évaluation mensuelles, entre les acteurs du système.

"Aujourd’hui, nous avons atteint une vitesse de croisière", a encore dit M. Ndione, pour qui les erreurs sont corrigées de manière progressive.

Une mission kenyane est venue la semaine dernière voir comment fonctionne le système Orbus pour le coupler avec le système Gaindé comme cela se fait au Sénégal, a encore indiqué M. Ndione.

Par ailleurs, le colonel Ousmane Mbengue, chef du Bureau des renseignements, de la documentation et des renseignements, a présenté un programme de formation à distance (e-learning en Anglais), qui entre dans le cadre du renforcement des capacités des agents de la douane du Sud, mis en place par l’OMD.

Le déploiement progressif de ce programme commencera en octobre 2005, a annoncé M. Mbengue, lui-même coordonnateur national du programme.

(Source : APS, 7 juin 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)