twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La fulgurante ascension du mobile : plus d’un million d’abonnés sur le mobile

lundi 21 février 2005

Neuf ans après son introduction au Sénégal, la téléphonie mobile ne cesse de croître. Elle a dépassé la barre du million d’abonnés au mois de novembre.

Le gouvernement sénégalais ne devrait pas avoir de mal à vendre à un bon prix sa troisième licence de télécommunications. Le gouvernement a lancé la procédure de sélection d’un nouvel opérateur global de télécommunications. D’ici la fin de l’année, le nom du nouvel opérateur devrait être connu.

Ce nouvel opérateur est choisi dans un contexte marqué par la croissance segment mobile et une certaine stagnation de la téléphonie fixe. La forte progression enregistrée au niveau de la téléphonie mobile constitue en effet l’un des faits marquants de ces dernières années.

Aujourd’hui, un Sénégalais sur dix a son mobile. En effet, le Sénégal comptait plus d’un million d’abonnés (1028 061 abonnés) à la fin du mois de novembre 2004 selon l’Agence de régulation des télécommunications. Sonatel Mobiles détient 68% des parts de marché contre 32% pour son concurrent Sentel Mobiles.

C’est une très forte progression par rapport à l’année 2003 puisqu’à la fin de l’année 2003, le nombre d’abonnés au mobile était de 782.423. Cette hausse confirme la tendance enregistrée au cours de ces dernières années. En effet, la croissance moyenne du parc d’abonnés est de l’ordre de 100% depuis l’introduction du mobile au Sénégal en 1996. Le nombre d’abonnés n’était que de 251 395 en 2000. On remarque aussi la bonne progression de Sentel dont les parts de marché étaient de 18% en 2002 passer à 26% en 2003 et à 32% à la fin du mois de novembre. Sonatel Mobiles, le leader du marché voit ses parts de marché baisser en raison de l’intensification de la concurrence. Est-ce la raison pour laquelle Sonatel Mobiles a lancé une vigoureuse campagne de promotion en offrant notamment un abonnement gratuit vers la fin de l’année ? Par contre, la téléphonie fixe marque un peu le pas. Le nombre de lignes fixes se situait à 230.000 à la fin de l’année 2003.

C’est dans ce contexte qu’intervient la vente de la troisième licence. Cette opération sera différente des deux premières dans la mesure où il s’agira de sélectionner un opérateur global qui va opérer sur tous les segments du marché. Elle devrait surtout être plus transparente car les deux premières licences ont été cédées à des prix défiant toute logique, pour ne pas dire offertes aux opérateurs choisis.

(Source : Le Journal de l’économie, 21 février 2005)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)