twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La durée de vie RASCOM sera réduite si elle atteint sa station orbitale finale

mercredi 9 janvier 2008

Le constructeur du premier satellite panafricain de télécommunication RASCOM 1 (Organisation régionale africaine de communication par satellite), Thales Alenia Space, a annoncé mardi soir que la durée de vie du satellite sera « significativement réduite » si elle atteint sa position orbitale finale.

« Si le satellite atteint la position orbitale finale, sa durée de vie devrait être réduite de façon significative », a-t-il indiqué sur son site visité par APA.

Selon lui, la panne occasionnée par la fuite de l’hélium liquide (un gaz inerte) dans le système de pressurisation des réservoirs de carburant, a « réduit » les possibilités de RASCOM 1.

La durée de vie d’un satellite est de 15 ans, selon un spécialiste proche du dossier du satellite.

Le constructeur a annoncé également qu’il a fait un « nouveau pas » dans la gestion des données techniques post-lancement du système pré opérationnel qui devrait permettre au satellite d’avoir une meilleure communication avec la terre, suite à la demande de son client RASCOMSTAR QAF.

Cette dernière, une société privée basée à Toulouse, en France, est le partenaire de l’organisation régionale africaine de communication par satellite.

En faisant « une meilleure utilisation » du reste de l’hélium, RASCOM 1 pourrait s’élever au-delà de son point de départ et atteindre une position orbitale sans risque par rapport aux radiations, a indiqué le constructeur.

Cela devrait permettre des analyses plus poussées sur la possibilité d’arriver à son orbite finale située à environ 36 000 km par rapport à l’Equateur, a-t-il précisé.

Lancé le 22 décembre dernier par une fusée Ariane-5 depuis le centre spatial de Kourou), RASCOM a enregistré ses premiers ennuis mécaniques une semaine plus tard (29 décembre) selon le constructeur.

Une fuite de l’hélium liquide, un gaz inerte, dans le système de pressurisation des réservoirs de carburant du satellite avait été détectée après les premières opérations de relevage d’orbite dans le système de pressurisation des réservoirs de carburant.

Cette fuite avait provoqué l’arrêt immédiat de toutes les procédures pour s’enquérir de l’importance de la panne, avait indiqué le constructeur.

Quarante-cinq pays africains, sur un total de 53 pays, ont signé en mars 2005 la convention de RASCOM perçu au plan africain comme un « moyen puissant », un « outil indispensable » d’intégration politique, économique, commerciale et culturelle.

Selon la convention, RASCOM permettra, « l’émergence d’une industrie locale des télécommunication », une « occasion réelle de positionnement et de participation dans l’infrastructure mondiale de l’information » avec la possibilité de « produire des émissions et de faire des retransmissions radiophoniques et télévisuelles à l’échelle du continent ».

Elle poursuit également l’objectif de réduire la fracture numérique.

Sur le plan économique, RASCOM ambitionne de créer de nouveaux métiers dans le domaine des télécommunications et de favoriser les investissements.

Le taux de rentabilité interne du capital investi est d’environ 35%, selon l’organisation.

(Source : APA, 9 janvier 2008)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)