twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Tanzanie rejoint l’initiative de la communauté d’Afrique de l’Est sur l’abolition des frais de roaming

lundi 25 janvier 2021

Face à la pression de ses pairs d’Afrique de l’Est, la Tanzanie s’est décidée à prendre part au projet de réduction du coût des communications internationales dans la région. Le pays qui est en retard de cinq ans avait jusqu’au premier trimestre 2021 pour se mettre en règle.

La République de Tanzanie rejoint le « One Area Network » (OAN), adopté par les pays membres de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est (CAE) pour une harmonisation des tarifs d’appels dans la sous-région. Seuls le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda et le Soudan du Sud appliquaient déjà les nouveaux tarifs d’itinérance mobile internationale indiqués par cette initiative officiellement lancée en janvier 2015.

Dans une correspondance adressée au secrétariat de la CAE, Stephen Mbundi, le secrétaire permanent du ministère tanzanien des Affaires étrangères, a informé l’organe exécutif sous-régional que « la République unie de Tanzanie a conclu les consultations et est maintenant prête à commencer la mise en œuvre du cadre d’itinérance de la CAE ».

La correspondance de la Tanzanie survient alors que le pays était dans le viseur du Conseil sectoriel des transports, des communications et de la météorologie (TCM) de la CAE. Lors de sa 16e réunion tenue du 24 au 28 juin 2019 à Kampala en Ouganda, Il avait donné à la Tanzanie jusqu’au 31 mars 2021 pour finaliser son analyse sur la mise en œuvre du « One Area Network ».

Une fois la mise en œuvre du « One Area Network » par la Tanzanie effective, la CAE s’attend à une consolidation de l’intégration sous-régionale, en attendant que le Burundi se décide aussi à sauter le pas.

Les populations pourront davantage communiquer à petit coût. Une aubaine pour les commerçants, entrepreneurs, et hommes d’affaires de la sous-région qui seront appelés à échanger et voyager davantage avec l’entrée en vigueur, depuis le 4 janvier 2021, de la zone de libre-échange continentale africaine.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 25 janvier 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)