twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Sonatel réalise un bénéfice consolidé de plus de 189 milliards FCFA en 2013

samedi 1er mars 2014

Le groupe Sonatel (Société nationale des télécommunications) du Sénégal qui comprend des filiales au Mali, en Guinée et en Guinée-Bissau, a réalisé un bénéfice net consolidé de 189,635 milliards FCFA (environ 379,270 millions de dollars) en fin d’exercice 2013, a appris samedi APA auprès de la direction de cette société basée à Dakar.

Par rapport à l’exercice 2012 où il s’établissait à 171,320 milliards FCFA, ce bénéfice progresse de 18,315 milliards FCFA en valeur absolue et 10,69% en valeur relative (1 FCFA équivaut à 0,0020 dollar). Ce bénéfice dépasse pour la première fois son niveau record de l’exercice 2010 où il atteignait 184,760 milliards FCFA.

Quant au chiffre d’affaires, il a augmenté de 11,41% (contre 4,29% précédemment), passant de 662,674 milliards FCFA en 2012 à 738,314 milliards FCFA en 2013. Dans ce chiffre d’affaires, la part des filiales est assez significative, se situant à 42%.

Le Mali représente 30% à 220 milliards FCFA, la Guinée 10% à 74 milliards FCFA et la Guinée Bissau 2%. La part du Sénégal est encore majoritaire à 58% (contre 62% en 2012) correspondant à 431 milliards FCFA.

L’Ebitda (revenus avants intérêts, impôts et taxes et amortissements) se situe à 378 milliards FCFA contre 347,369 milliards FCFA un an auparavant (plus 8,93%).

Quant au résultat d’exploitation, il progresse de 8,98% à 273,468 milliards FCFA contre 250,918 milliards.

La valeur ajoutée d’exploitation est en hausse de 37,876 milliards FCFA (contre 16,142 milliards FCFA précédemment), passant de 413,382 milliards FCFA en 2012 à 451,258 milliards un an plus tard.

Quant aux charges de personnel, elles sont en hausse de 9,82% à 68,084 milliards FCFA contre 61,995 milliards FCFA en 2012.

Le niveau des investissements de la Sonatel demeure toujours important même s’il s’est replié de 2% durant la période sous revue, à 116 milliards FCFA contre 118 milliards en 2012.

Quant à l’’endettement du groupe, il a fortement baissé en 2013. Le poste ‘’Emprunts et dettes financières’’ est ainsi passé de 25,748 milliards FCFA en 2012 à 15,426 milliards FCFA en 2013, soit une diminution de 10,322 milliards FCFA.

(Source : Apanews, 1er mars 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)