twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Sonatel perd le réseau pour cause de Magal : L’Oci rue dans les brancards

mercredi 30 mars 2005

Problèmes techniques ou farce de mauvais goût ? Le caractère exécrable du réseau mobile de la Sonatel dans la journée d’hier risque de sonner comme un mauvais coup de pub pour notre pays engagé pour accueillir le prochain sommet de l’Organisation pour la conférence islamique (Oci). Les responsables de l’Oci, en visite dans notre pays, n’ont pu, selon nos confrères du Confidentiel, s’empêcher d’exprimer leur colère suite à cette folie qui s’est emparée du réseau dans la journée d’hier. Pendant une bonne partie de la journée du mardi, les dirigeants de l’Oci n’ont pu utiliser leurs téléphones portables.

Le secrétaire général de l’Organisation pour la conférence islamique, Mr Ishanoglu, était visiblement gêné hier de l’état du réseau de télécommunications de la Sonatel sur le mobile. En effet, ce dernier a tenté, de 9 h à 17 h, d’utiliser son cellulaire pour passer des appels. Mais, c’était sans compter avec les désagréments qui sont, semble-t-il, causés par le Magal du fait d’un surencombrement du réseau. Il devait prendre son mal en patience. Non sans montrer quelques signes d’énervement. "Comment un pays qui doit accueillir un sommet de cette nature peut-il se permettre de perdre le réseau du cellulaire comme ça", se lamente un organisateur du sommet. D’autres responsables de l’Oci ont aussi tenté de passer des coups de fil depuis leurs téléphones cellulaires, en vain.

Le paradoxe dans cette affaire, c’est que la Sonatel a engrangé, pour l’année 2004, un chiffre record de 63 milliards de bénéfices nets. La question que tout le monde se pose c’est justement comment une société qui fait un chiffre d’affaires aussi costaud, peut-elle se permettre d’avoir un réseau qui se déglingue du jour au lendemain ?

Ibrahima ANNE (avec le Confidentiel)

(Source : Wal Fadjri, 30 mars 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)