twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Société financière internationale annonce un investissement de 160 millions USD dans Safaricom Ethiopia

vendredi 9 septembre 2022

Safaricom prévoit de lancer ses activités commerciales à l’échelle nationale à partir d’octobre. La société prévoit d’immenses investissements, dont 8 milliards USD dans les dix prochaines années pour se positionner sur un marché longtemps monopolisé par l’opérateur historique Ethio Telecom.

La Société financière internationale (IFC), branche du groupe de la Banque mondiale axée sur le financement du secteur privé dans les pays émergents, a annoncé le mercredi 7 septembre qu’elle envisageait d’injecter jusqu’à 160 millions USD dans Safaricom Telecommunications Ethiopia (STE). Cet investissement devrait permettre à l’opérateur de financer ses dépenses d’investissements afin de fournir des services télécoms de qualité en Éthiopie.

L’IFC estime que cet investissement soutiendra le déploiement du réseau mobile de STE dans tout le pays et permettra à la société de se conformer aux conditions de sa licence, qui prévoit notamment des objectifs précis en matière de couverture de la population, de couverture géographique, de tarifs raisonnables, d’accessibilité universelle et de télédensité.

C’est en juillet 2021 que le consortium mené par Safaricom a acquis la première licence globale de télécommunications privée d’Éthiopie. Cela s’inscrit dans le cadre du processus de libéralisation du marché télécoms éthiopien initié par le gouvernement. La société s’était alors engagée à investir 8 milliards USD sur le marché éthiopien des télécoms au cours des dix prochaines années. Elle a annoncé avoir déjà investi 1 milliard USD y compris les frais de licence et les investissements dans les infrastructures et équipements.

«  Le projet devrait permettre d’améliorer l’accès à une connectivité de qualité pour les particuliers et les entreprises en Éthiopie, un pays où les lacunes en matière de connectivité sont importantes. Ces résultats seront atteints par le déploiement de réseaux fixes et mobiles, notamment en utilisant un mélange de technologies 2G, 3G, 4G et 5G, avec l’objectif d’augmenter rapidement la couverture de la population d’ici 2029  », a déclaré l’institution financière dans un communiqué.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 9 septembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik