twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La SONATEL va relever le défi du numérique, selon son directeur

vendredi 6 décembre 2013

La SONATEL, opérateur historique sénégalais de télécoms, se mettra dans les années à venir à la hauteur du développement de la technologie du numérique au Sénégal, indique un communiqué citant son Directeur général, Alioune Ndiaye.

M. Ndiaye a participé à l’ITU World Télécom 2013, à Bangkok, en Thaïlande (19-22 novembre).

Selon le communiqué reçu jeudi à l’APS, il prenait part, avec d’autres délégués sénégalais, à un point de presse conjoint au cours duquel il a présenté la position de Hub (carrefour) de son groupe en Afrique de l’Ouest, ses offres de services et ses investissements dans le domaine des infrastructures.

Le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Cheikh Mamadou Abiboulaye Dièye, a dirigé ce point de presse, en présence de Khassoum Wone, directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), et d’Omar Diène Sakho, Directeur de l’économie, des marchés et de la stratégie à l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP).

"Le ministre a mis l’accent sur la stratégie numérique du Sénégal et les actions majeures de la SONATEL dont les câbles sous-marins et Orange Money. M. Ndiaye reste convaincu que la SONATEL pourra, dans les années à venir, faire face au développement numérique et continuera d’accompagner le Sénégal", rapporte le communiqué.

Selon l’opérateur historique sénégalais, qui est présent au Mali, en Guinée et en Guinée-Bissau, la participation aux panels visait aussi à mener des "échanges sur les problématiques du développement du secteur des télécoms, au travers de thèmes sur le Broadband, l’Internet of Everything, IPv6, cloud computing, l’e-education, l’e-health, la convergence fixe et mobile, etc.", poursuit le texte.

La rencontre de l’ITU fait partie des plus importantes du secteur des technologies de l’information et de la communication. Elle regroupe les décideurs, les dirigeants d’organisations internationales, les régulateurs, les chefs d’entreprise, les leaders d’opinion et universitaires, les jeunes innovateurs et les médias internationaux.

(Source : APS, 5 décembre 2013)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)