twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Poste veut se lancer dans le marché de la téléphonie

mardi 12 juillet 2011

La Poste entend créer une filiale de télécommunication qui se positionnera dans le marché de la fourniture de téléphone, a indiqué, mardi à Kaolack son directeur général Mamadou Lamine Thior.

‘’La Poste va déposer une demande d’agrément pour se lancer dans le marché de fournitures de services téléphoniques’’, a notamment dit M. Thior.

Le directeur général de La Poste s’exprimait lors d’un CRD spécial axé sur le thème : ‘’le rôle de la poste dans le développement économique du pays’’.

M. Thior a souligné que La Poste ‘’a payé un téléphone satellitaire qui a aidé à réduire fortement la facture annuelle d’environ un milliard payée à la Sonatel’’.

Il a ajouté qu’avec le satellite, ‘’nos charges de téléphone payées annuellement à la Sonatel sont tombées à quelque 510 millions l’année dernière’’. Selon lui, la société a acquis un téléphone satellitaire qui porte son produit de transfert d’argent ‘’Poste One’’,

La Poste enregistre plus de 500 milliards de flux financiers, 22 milliards de dépôts de compte national d’épargne pour 150.000 livrets et 27 milliards d’avoir privé pour 40.000 comptes actifs, a dit son directeur général.

Il a assuré que l’entreprise va poursuivre cette initiative de communication démarrée à Kaolack ‘’pour mieux faire connaître ses services’’.

Mamadou Lamine Thior a, en outre, dit qu’avec ses 120 milliards de transferts internationaux, La Poste envisage de devenir une holding. Elle entend, selon lui, ‘’davantage œuvrer pour le développement économique’’.

M. Thor a cité, à cet égard, la balance des paiements, les mandats à caractère d’aliments, un accès au service financier de base, la bancarisation, la mobilisation de l’épargne publique et la micro-finance.

(Source : APS, 12 juillet 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)