twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La LPTIC signe un accord avec l’américain Cisco pour accélérer la transformation numérique de la Libye

vendredi 14 octobre 2022

Après une dizaine d’années de conflit, la Libye s’est engagée depuis le 23 octobre 2020 dans sa reconstruction. Le secteur des TIC et télécoms est l’un des principaux chantiers de cette relance sociopolitique et économique.

La Société libyenne de la poste, des télécommunications et technologies de l’information (LPTIC), chargée des investissements dans le secteur des TIC et de la gestion des différentes sociétés télécoms publiques, a annoncé le jeudi 13 octobre avoir signé un accord de partenariat avec la société technologique américaine Cisco. Ledit accord porte notamment sur la coopération dans le domaine de la transformation numérique.

Selon la LPTIC, l’accord comprend la mise en œuvre de projets de transformation numérique et d’automatisation des données, ainsi que la promotion des services fournis par les entreprises de télécommunications à tous les secteurs libyens. Les deux parties ont également convenu de former des spécialistes à propos des derniers développements atteints par Cisco en fournissant à l’Académie libyenne des communications et des technologies de l’information des cours de formation accrédités.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre des actions engagées depuis 2021 par la LPTIC pour la relance du secteur national des télécommunications longtemps miné par le contexte sociopolitique local. La société a notamment signé un accord de service avec l’entreprise italo-libyenne Retelit Med et exploré des pistes de coopération avec la Chine, les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Elle a également approché la société technologique finlandaise Nokia, le 13 octobre.

La LPTIC a déclaré que ce partenariat stratégique devrait notamment permettre d’introduire des technologies de pointe dans le pays et d’améliorer la qualité des services de télécommunications fournis aux populations. D’ailleurs, les sociétés télécoms publiques gérées par la LPTIC ont initié depuis juillet 2021 divers projets pour l’amélioration de la couverture nationale en fibre optique et en 4G, ainsi que le lancement de la 5G.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 14 octobre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik