twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Koica prête à appuyer le développement de l’enseignement à distance

samedi 18 janvier 2014

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a reçu, hier, le président de l’Agence coréenne de coopération internationale (Koica). Mary Teuw Niane et Kim Young Mok ont ainsi échangé sur l’appui que la Corée pourrait apporter dans la matérialisation des projets d’implantation du Réseau des instituts d’enseignement supérieur (Isep) et des Espaces numériques ouverts (Eno).

Deux projets étaient au centre des échanges lors de la rencontre entre le président de l’Agence coréenne de coopération internationale (Koica), Kim Young Mok, et le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane. Il s’agit du projet d’implantation du réseau des Instituts supérieurs d’enseignement professionnel (Isep) et celui de la construction et de l’équipement d’Espaces numériques ouverts (Eno).

Les Isep sont des institutions indépendantes des universités offrant des programmes courts en lien avec les besoins du marché qui conduisent à un diplôme de technicien supérieur pour l’exercice de métiers bien ciblés. Après l’Isep de Thiès créé en 2012, le gouvernement souhaite mettre en place d’autres afin de les articuler en réseau ; ce qui participerait à la définition d’une nouvelle carte de l’enseignement supérieur professionnel du Sénégal.

Quant au projet des Espaces numériques ouverts (Eno), son objectif est de contribuer au développement du capital humain à travers une formation qualifiante et efficiente par les Tic, pour un développement plus inclusif du Sénégal. Il sera ouvert aussi bien aux étudiants qu’aux diverses composantes du tissu socio-économique. A l’issue de cette rencontre, le Pr. Mary Teuw Niane s’est dit optimiste quant à l’appui de la Corée pour la réalisation de ces deux projets liés à l’enseignement à distance. Kim Young Mok, après avoir insisté sur l’importance de l’éducation en général et de la formation professionnelle, en particulier dans le développement d’un pays, a indiqué que la Corée est prête à appuyer la politique de formation professionnelle du Sénégal.

Cette rencontre entre le président du Koica et le Pr. Niane est la deuxième du genre. Au mois d’août 2013, lors de la visite d’une délégation du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche à Séoul, les deux hommes s’étaient longuement entretenus sur l’appui que la Corée pourrait apporter à notre pays dans le secteur de l’éducation.

Elhadji Ibrahima Thiam

(Source : Le Soleil, 18 janvier 2014)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)