twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Guinée renforce ses capacités numériques en prélude à la forte connectivité attendue du projet WARCIP

lundi 29 août 2016

Le déploiement d’un réseau de fibre optique à travers la Guinée, dans le cadre du programme d’infrastructure de communications régionale en Afrique de l’Ouest (WARCIP), est presque achevé. Afin de tirer pleinement profit de la connectivité très haut débit annoncée par cette infrastructure, le gouvernement de Guinée, à travers le ministère des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, a décidé de renforcer les capacités techniques du secteur. Il a lancé à cet effet plusieurs appels à manifestation d’intérêt pour le recrutement de divers experts chargés de l’amélioration d’un domaine précis.

Avant la clôture du projet WARCIP en 2017, le gouvernement de Guinée souhaiterait avoir à disposition une enquête précise sur son impact économique et une vision claire des opportunités de développement socio-économique suscitées par le réseau national de fibre optique. Le gouvernement voudrait également avoir en sa possession un schéma directeur d’aménagement numérique qui présente l’état du réseau à court, moyen et long terme de 2016 à 2025, ainsi qu’une lecture critique du statut du point d’échange Internet de Guinée et son business plan, et, enfin, une stratégie pour le rapatriement, l’automatisation de la gestion et l’administration du nom de domaine ccTLD « .gn ».

Tous ces documents stratégiques attendus par le gouvernement guinéen seront réalisés sur une partie du financement obtenu de la Banque Mondiale par le pays. Le programme WARCIP, en cours de réalisation dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest (Gambie, Burkina Faso, Mauritanie, Togo, et Bénin), vise à terme une interconnexion par fibre optique de ces différentes nations pour faciliter les communications entre les peuples et favoriser l’intégration sous-régionale.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 29 août 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)