twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Gambie sollicite l’aide du Nigeria pour accélérer le développement de son secteur des télécommunications

lundi 31 octobre 2022

Le Nigeria est le plus grand marché africain des télécommunications avec environ 210 millions d’abonnés à la téléphonie mobile. D’autres pays du continent veulent s’inspirer du succès du Nigeria dans un contexte marqué par l’accélération de la transformation numérique à travers l’Afrique.

Le gouvernement gambien veut apprendre du Nigeria pour accélérer le développement du secteur des télécommunications. A cet effet, Ousman Bah, ministre gambien des Communications et de l’Economie numérique, a sollicité le soutien et la collaboration de la Commission des communications du Nigeria (NCC) à l’occasion d’une visite de travail effectuée le weekend dernier au siège du régulateur.

Selon M. Bah, cette visite a été inspirée par le succès que connaît le secteur des télécommunications nigérian. «  Les statistiques actuelles du secteur sont la preuve que le Nigeria atteint ses objectifs de numérisation de son économie  », a-t-il a ajouté tout en soulignant que son pays s’efforçait de suivre le même chemin de la réussite.

La visite de la délégation gambienne intervient alors que le secteur télécoms nigérian est en pleine croissance dans un contexte marqué par l’accélération de la transformation numérique. Selon les dernières statistiques du régulateur, le marché compte 209,9 millions d’abonnés à la téléphonie mobile et 152 millions d’utilisateurs d’Internet, dont 86 millions sont connectés au haut débit.

Par ailleurs, la contribution du secteur à l’économie nigériane a continué de croître au cours de ces dernières années. Selon le Bureau national des statistiques (NBS), les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont contribué à hauteur de 18,44 % au produit intérieur brut (PIB) réel du Nigeria au deuxième trimestre 2022.

Josephine Amuwa, directrice des services juridiques et réglementaires de la NCC, a déclaré que le succès du secteur télécoms nigérian est lié aux activités de réglementation de la NCC, qui s’efforce «  de créer un environnement propice à la concurrence entre les opérateurs du secteur, ainsi qu’à la fourniture de services de télécommunications de qualité et efficaces dans tout le pays  », conformément à la Loi nigériane sur les communications (NCA) 2003.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 31 octobre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik