twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ARTP et son homologue des Comores veulent échanger des expériences

mardi 14 février 2017

L’Autorité de régulation des postes et des télécommunications (ARTP) du Sénégal et son homologue des Comores ont signé, mardi, à Dakar, un protocole d’accord en vue d’un échange d’expériences et de compétences.

L’accord a été signé par le directeur général de l’ARTP, Abdou Karim Sall, et celui de l’Autorité nationale de régulation des technologies de l’information et de la communication de l’Unio des Comores (ANRTIC), Ahamada Said Mouinou, en présence de l’ambassadeur au Sénégal de ce pays de l’océan Indien, Moustakim Said Attoumane.

"Nous allons concrétiser la convention de partenariat entre nos deux structures. Il est important pour nous les Africains de travailler main dans la main, dans le seul objectif de développer le secteur des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication", a dit M. Sall.

Selon lui, il est important pour l’ARTP et l’ANRTIC de partager et d’échanger des expériences.

"Nous n’avons pas besoin d’aller chercher loin. Nous avons, entre nos deux structures, les compétences, les ressources humaines et l’expérience que nous pouvons mettre à profit pour développer ce secteur, au bénéfice des citoyens", a-t-il ajouté.

"Ce protocole (…) traduit la volonté de nos deux autorités de régulation de travailler à la réussite de nos missions respectives. Il nous permettra de bénéficier de l’expertise sénégalaise en matière de régulation des télécommunications", a affirmé M. Mouinou.

Selon lui, les Comores veulent faire des technologies de l’information et de la communication "un puissant levier" de développement socio-économique.

"S’imprégner des bonnes pratiques internationales et échanger des expériences avec des organes de régulation amis demeurent ma ligne de conduite", a ajouté Ahamada Said Mouinou.

"La signature de ce protocole d’accord est la suite logique des relations historiques et fraternelles entre nos deux pays", a-t-il poursuivi, saluant les efforts fournis par le Sénégal dans le domaines des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication.

Invité par le directeur général de l’ANRTIC à effectuer une visite aux Comores, Abdou Karim Sall a promis de se rendre dans ce pays pour voir les réalisations faites dans le secteur des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication.

(Source : APS, 14 février 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)