twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ARTP attaquée et sous surveillance policière

vendredi 9 juillet 2010

L’Agence de Régulation des Télécommunications et des Postes, était hier sous forte surveillance policière. En tenue anti émeute, l’air déterminé, les forces de l’ordre veillaient au grain. Il faut dire que la matinée avait été chaude avec deux attaques, à 08H et midi des locaux par une soixantaine de personnes, provenant nous disent des agents de l’ARTP, de la SONATEL. S’il n’y a pas eu de victimes, en revanche, des agents et un gardien ont été molestés, la devanture de l’agence a essuyé des jets de pierres et des voitures ont été endommagées.

Au centre de cet acte de vandalisme caractérisé, l’affaire GLOBAL VOICE GROUP, le partenaire stratégique choisi par l’ARTP pour l’accompagner dans le contrôle et le suivi des appels entrant au Sénégal et qui est contesté par la SONATEL. Mais cela commence à bien faire et il est temps que les responsabilités soient prises. Le Président de la République a pris un décret qui confie cette mission jusque là exercée par la SONATEL à l’ARTP. C’est un acte souverain que rien ni personne ne saurait remettre en question. Il s’agit encore une fois d’une affaire de gros sous se chiffrant en milliards de CFA/an que l’Etat aurait du normalement récupérer depuis très longtemps. Aujourd’hui, c’est son droit le plus élémentaire et absolu de le faire et aucune société ne doit pouvoir lui dicter sa loi. Nous sommes d’ailleurs passé de l’enjeu purement financier à l’enjeu du principe de souveraineté dans cette affaire et si jamais la contestation passe, si jamais le 1 août prochain, l’ARTP n’est pas capable d’exercer sa mission avec GLOBAL VOICE GROUP parce que la SONATEL ou toute autre société aura empêché cela, alors bonjour l’anarchie.Il n’est pas souhaitable d’en arriver à cela et l’Etat en est conscient. Nous sommes quand même un Etat de droit bon sang !

(Source : Rewmi, 9 juillet 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)