twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : le président propose une hausse des taxes sur les transactions d’argent via le mobile

mercredi 19 septembre 2018

Le président kényan Uhuru Kenyata a proposé au vote des députés, un texte de loi qui suggère une augmentation des droits d’acise prélevés sur les transaction d’argent via le mobile, apprend-on de sources concordantes.

Si le processus est validé, chacune des transactions d’argent via le mobile sera frappée d’un droit d’acise de 12%, contre 10% actuellement. Les arbitrages sont sérrés pour le gouvernement kényan qui doit renforcer la mobilisation de ses recettes fiscales afin de financer sa politique budgétaire.

Safaricom, la filile au Kenya du groupe sud-africain Vodacom avait déjà critiqué ce projet qui, de son avis, impactera négativement la capacité des plus pauvres à accéder à des services financiers de manière abordable. Toutefois, l’opérateur qui compte un peu plus de 19 millions d’abonnés (actifs sur 30 jours) à son service M-Pesa (Porte-Monnaie électronique) craint aussi pour ses revenus.

Pour le premier semestre 2018, l’opérateur a engrengé 30 milliards de shillings kényans (298 millions $), représentant 27% des revenus de l’entreprise. Un niveau record de performance depuis 2014. Plus globalement, le marché du mobile money a véritablement explosé ces dix dernières années au Kenya.

De 16,3 milliards de shillings en 2007 la valeur des transactions dans le secteur a bondi progressivement, pour atteindre 3638,5 milliards de shillings kényanes (363 milliards $) à la fin 2017.

L’année 2018 promet de voir ce record battu. Pour les 7 premiers mois de l’année, le mobile money a déjà connu près de 2252 milliards de shillings de transactions.

Idriss Linge

(Source : Agence Ecofin, 19 septembre 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)