twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Goethe Institut : Un atelier sur les musées et l’outil Internet

mercredi 21 février 2007

L’outil Internet est devenu un moyen de communication déterminant, particulièrement au Sénégal où le réseau des télécommunications est l’un des plus développé d’Afrique et où il existe d’immenses potentialités dans ce domaine. Pour mieux en profiter sur le plan culturel, le West African Museums Programme (WAMP), le Goethe Institut Dakar et la Direction du Patrimoine Culturel du Sénégal organisent à partir de ce mercredi 21 février, un atelier intitulé “ Internet et les Musées : quelles perspectives ”. Cette rencontre, qui se déroulera au centre d’information multimédia du Goethe Institut, s’achèvera demain. Déjà, 16 professionnels ont confirmé leur participation dont le Musée d’art Africain de Dakar, les musées de l’île de Gorée et les Centres culturels de Thiès, Kaolack et Saint-Louis. Selon Martin Taureg du Goethe Institut, l’atelier va s’articuler autour des thèmes suivants : “ comment programmer un site d’Internet ? ”, “ quels sont les critères pour un site facile à utiliser ? ”, “ où trouve-t-on des ressources pour les scientifiques des musées ? ”... Le dernier point est particulièrement significatif car de nombreux musées, à cause de leur manque de moyens financiers, n’ont pas une bibliothèque spécialisée. À côté des travaux en groupe, il y aura des exposés théoriques et des discussions en plénière.

Les organisateurs et les participants visent deux objectifs : initier et approfondir les connaissances sur les sources scientifiques (par exemple les archives et la restauration) et améliorer la présence des musées sénégalais sur le réseau Internet. Les participants vont même élaborer un portail d’un mini-site des musées au Sénégal.

Hanna Klimpe

(Source : Le Soleil, 21 février 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)