twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Gabon : Vers les actes d’état civil biométrique et numérique

jeudi 17 juin 2021

Lundi dernier, les députés ont adopté le projet de loi pourtant organisation de l’état civil en République gabonaise, en vue de mettre en place un fiche d’identification des actes civils fiable et sécurisé.

Pour en finir avec le phénomène de trafic des actes d’état-civil qui décrédibilise le processus d’identification actuel des citoyens, les députés ont adopté, le lundi 14 juin dernier, le projet de loi portant organisation de l’Etat civil en République gabonaise. Cette loi se présente comme une étape majeure dans la mise en place d’un véritable fichier d’identification des personnes et d’un Etat civil fiable, sécurisé et moderne constitué à partir de grand registre de l’Etat et la collecte des données biométriques et numérisées.

A ce propos, le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur, Lambert Noel Matha prévoit de créer un centre national d’état civil et des centres et services provinciaux d’état civil qui aura pour mission de mettre en application cette loi à travers la collecte des informations usuelles. C’est dans ce sens que le membre du gouvernement avait indiqué lors de son audition devant les membres de la commission des lois, des Affaires administratives et des Droits de l’homme de l’Assemblée Nationale, "la loi prévoit l’affectation d’agents commis, a titre exécutif, a la mission d’établissement des pièces et des registre d’état civil, sans remettre en cause les compétences des officiers d’état civil actuel."

Selon lui, cette innovation vise à optimiser le service public de l’état civil afin qu’elle soit accessible à l’ensemble des populations dans le stricte respect des droits et liberté fondamentales.

(Source : GabonNews, 17 juin 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)