twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Bras de fer avec Expresso Sénégal : Les travailleurs organisent une grande manifestation vendredi

mercredi 31 août 2022

Il est hors question pour les travailleurs d’Expresso de faiblir devant leur Direction générale. Après le sit-in qu’ils ont tenu lundi devant le siège de l’opérateur de téléphonie mobile, les travailleurs ont annoncé une grande manifestation vendredi prochain, informe L’As.

La rue ! C’est la prochaine étape du bras de fer qui oppose la Direction générale de Expresso Sénégal et ses travailleurs. Après des jours d’accalmie, la contestation a repris de plus belle. En effet, AmadouDieng et ses camarades accusent, dans leur communiqué, l’opérateur de téléphonie mobile de défier l’Etat du Sénégal en faisant fi de l’injonction qui lui a été faite d’annuler purement et simplement les "licenciements abusifs". Joint au téléphone, le secrétaire général des Travailleurs d’Expresso Sénégal souligne que la résistance contre les autorités de la boîte ne fait que commencer. « La Direction générale de Expresso Sénégal s’est ouvert deux conflits. Déjà, il y a un conflit contre le personnel et un autre qui l’oppose à l’État du Sénégal. En ce qui nous concerne, nous allons reprendre la lutte. Parce que notre engagement auprès de l’autorité, c’est "tant que Expresso Sénégal respectera le protocole d’accord, nous travailleurs allons cesser toute action syndicale". Mais, comme vous l’avez remarqué, nous avons repris nos activités syndicales. Nous avons organisé un sit-in suivi d’une conférence de presse. Ce sera le mot d’ordre durant toute la semaine jusqu’à jeudi. Nous ferons tous les jours un sit-in devant le portail de Expresso Sénégal", a-t-il indiqué au téléphone.

Sous ce rapport, pour accentuer la pression contre Hashim Fouad Salih Mohamed et ses complices, qui d’après les travailleurs tiennent en otage le Directeur général Expresso Sénégal, Radi Almamoun, Amadou Dieng compte s’appuyer sur la rue. "Nous avons entrepris, vendredi prochain, d’organiser une grande manifestation à la place de l’Obélisque. Dès demain, nous allons introduire une demande d’information au niveau de la préfecture de Dakar. Nous appelons tous les syndicats, tous les travailleurs opprimés à se joindre à nous pour dire non à l’injustice. Nous invitons également les partis politiques, la société civile, les activistes à cette manifestation", a fait savoir Monsieur Dieng.

Par ailleurs, Amadou Dieng et ses camarades n’excluent pas d’ester en justice la filiale sénégalaise d’Expresso Télécom Group. "Nous n’avons encore entrepris aucun acte allant dans le sens d’ester Expresso Sénégal en justice. Car, en réalité, sur les 36 travailleurs menacés de licenciement, seuls 2 ont reçu leurs lettres de licenciement. C’est suite à l’injonction faite par le ministère de tutelle que Expresso Sénégal a suspendu la distribution des lettres de licenciement. Actuellement, même ces deux personnes qui avaient reçu leurs lettres de licenciement, suite à la médiation, ne sont plus licenciées du moment où elles ont regagné leurs postes. Si Expresso Sénégal pose des actes, nous allons ester en justice. Mais au moment où je vous parle, nous n’avons entrepris aucune démarche judiciaire", a affirmé monsieur Dieng au téléphone.

Depuis quelques jours, on assiste à un bras de fer entre Expresso Sénégal et ses travailleurs. Ces derniers accusent leur Direction générale de "licenciements abusifs". D’ailleurs, à travers une note, le ministère des Télécommunications qui s’est invité dans la polémique avait rappelé l’opérateur de téléphonie mobile à l’ordre en lui demandant d’annuler sa décision de licenciement.

(Source : Léral, 31 aout 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik