twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Après les hommes politiques : Le Khalife de Léona Niassène demande au président Wade d’intervenir

mardi 1er septembre 2009

Bien qu’alité à l’hôpital Principal de Dakar, le khalife général de Léona Niassène a tenu à saisir par écrit le président de la République pour lui demander d’intervenir pour rétablir le groupe de presse dirigé par Sidy Lamine Niasse dans ses droits. Et il le fait, écrit-il, au nom de toute la famille de Léona Niassène.

La fermeture de Walf Tv continue de susciter des réactions au sein de la population. Après les auditeurs et téléspectateurs, hommes politiques et simples citoyens qui ont manifesté leur mécontentement et leur sympathie à l’endroit du groupe de presse, après l’acte du Bureau sénégalais des droits d’auteurs (Bsda), c’est au tour des chefs religieux de s’inviter dans le débat. En effet, le khalife général de Léona Niassène vient de saisir par écrit, depuis son lit d’hôpital, le président de la République pour lui demander d’intervenir le plus rapidement possible dans l’affaire qui oppose Wal Fadjri au Bsda afin que le dialogue s’instaure en vue de trouver une solution pacifique à ce problème. ‘Vu le rôle prépondérant que joue le groupe Wal Fadjri dans l’éducation religieuse et particulièrement en ce mois béni de ramadan pour tous les musulmans du Sénégal, voire du monde entier, nous sevrer de cette source intarissable du savoir serait très mal perçu dans un pays dont vous tenez les rênes du pouvoir’, écrit le guide religieux au président de la République. Avant d’ajouter que ‘toute la famille de Léona Niassène en est attristée et vous demande d’intervenir au plus vite’.

Ainsi, pour le marabout hospitalisé à l’hôpital Principal de Dakar et qui affirme que le groupe de presse dirigé par Sidy Lamine Niasse appartient à toute la famille Niassène, l’intervention du président de la République est indispensable pour renouer au plus pressant le fil du dialogue entre les deux parties afin que Walf Tv et Fm continuent d’émettre sur leurs fréquences comme par le passé. Cette intervention du khalife général de Léona n’est pas la seule manifestation de chef religieux depuis la survenue de cette crise. C’est ainsi que, dès les premières heures de la fermeture de Walf Tv et Walf Fm, jeudi dernier, Serigne Pape Malick Sy, frère cadet de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy al Makhtoum et oncle de Serigne Moustapha Sy, le responsable moral des Moustarchidines, s’était rendu dans les locaux du groupe pour manifester sa solidarité et celle de son grand frère et guide.

Seyni Diop

(Source : Wal Fadjri, 1er septembre 2009)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)