twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Afrique du Sud : les crypto-actifs sont désormais classés comme des produits financiers

jeudi 20 octobre 2022

Le classement des actifs cryptographiques en tant que produits financiers constitue une étape nécessaire à l’instauration d’un cadre légal régissant ce marché en plein essor.

L’Autorité de conduite du secteur financier (FSCA) a classé, mercredi 19 octobre, les crypto-actifs dans la catégorie des produits financiers pour faciliter la surveillance de ce marché par les régulateurs et protéger les utilisateurs contre d’éventuelles fraudes.

Dans un avis publié dans le journal officiel, cet organisme de surveillance du secteur financier a défini les crypto-actifs comme « une représentation numérique de la valeur », notant que ces actifs numériques « ne sont pas émis par une banque centrale, mais peuvent être échangés, transférés ou stockés électroniquement à des fins de paiement et d’investissement ».

Le classement des actifs cryptographiques en tant que produit financier doit permettre une réglementation de ce marché en plein essor en Afrique du Sud pour empêcher les fraudes, le vol, le blanchiment d’argent et l’affaiblissement de la politique monétaire.

« Il s’agit d’une première étape nécessaire pour faire entrer l’industrie des actifs cryptographiques dans le cadre juridique sud-africain », a commenté Brent Petersen d’Easy Crypto, une plateforme d’achat et de vente de cryptomonnaies.

Le gouverneur adjoint de la Banque centrale sud-africaine, Kuben Naidoo, avait annoncé, en mai dernier, que l’institut d’émission travaille avec d’autres régulateurs sur une réglementation des crypto-actifs qui devrait entrer en vigueur dans un délai de neuf à quinze mois.

Les réglementations que les autorités sud-africaines prévoient d’introduire comprennent notamment l’application de contrôles des changes et l’octroi de licences aux plateformes d’échange de cryptomonnaies.

(Source : Agence Ecofin, 20 octobre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik