twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Abou Lô : "Il est nécessaire que les Sénégalais connaissent le rôle et les missions de l’ARTP’’

vendredi 6 décembre 2013

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes doit être ’’mieux’’ connue des Sénégalais pour donner une image plus valorisante que celle que le public a d’elle jusqu’ici, a estimé vendredi son directeur général, Abou Lô.

’’Il est nécessaire que les Sénégalais connaissent le rôle et les missions qui sont assignées à l’ARTP tel que défini par le législateur’’, a déclaré Abou Lô lors de la journée dédiée à son agence.

Selon l’ancien ministre de la Communication, on ne parle de l’ARTP que lorsque des couacs sont notés . ’’Généralement si cela marche bien, personne n’entend l’ARTP. Ce n’est que quand il y a des problèmes que l’on entend parler de cette structure, disant qu’elle n’a pas fait son travail’’, s’est-il insurgé.

Se réjouissant de l’opportunité offerte par la Foire internationale de Dakar (FIDAK), Abou Lô a rappelé le rôle assigné à l’ARTP.

’’Notre mission, c’est de veiller à la qualité des réseaux, de promouvoir une concurrence loyale entre les différents opérateurs, mais aussi de prendre en charge les préoccupations et les intérêts des consommateurs. Si ça marche bien, c’est parce qu’en arrière plan, l’ARTP a fait un grand travail. Et si ça ne marche pas, nous sommes interpellés’’, a-t-il fait observer.

C’est ce qui explique, selon lui, la présence de l’agence à la Foire de Dakar. ’’Tout Sénégalais utilise les réseaux de communication. Donc, il est tout à fait normal qu’ on vienne exposer à longueur de journée tout ce qu’on a accompli durant toute cette année qui va bientôt se terminer. Donc, c’était pour mettre toutes ces informations à la connaissance du public’’, a-t-il justifié.

De ce fait, l’agence a mis en place ’’une cellule de suivi des consommateurs qui traite toutes les plaintes des consommateurs et qui veille aussi à ce que les dysfonctionnements soient réparés dans des délais brefs’’, a rappelé son directeur.

(Source : APS, 6 décembre 2013)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)