twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

AFRINIC récupère des blocs d’adresses IP volés par la manipulation de sa base de données WHOIS

vendredi 31 janvier 2020

Depuis la révélation du scandale du vol des blocs d’adresses IP chez AFRINIC, l’institution déclare qu’elle a commencé à récupérer les blocs d’adressage IP volés, nous informe Mybroadband. « Nous travaillons également à restaurer l’exactitude du WHOIS et à renforcer les contrôles existants pour éliminer les menaces internes ou externes potentielles à nos opérations », a déclaré Eddy Kayihura, PDG d’AFRINIC, dans une mise à jour en janvier.

AFRINIC purge les enregistrements prétendument frauduleux de sa base de données WHOIS et a décidé de « mettre en quarantaine » l’espace d’adressage IP affecté pour une période de 12 mois. Kayihura a aussi déclaré que les données ne sont supprimées de la base de données WHOIS qu’en cas de désinscription. Le détenteur du bloc d’adresse IP sera notifié avant que tout enregistrement ne soit supprimé de la base de données WHOIS AFRINIC.

Pour rappel, de vastes étendues d’espace d’adressage IP en Afrique, estimées à plus de 54 millions de dollars (800 millions de rands), s’étaient retrouvées enregistrées auprès d’entités suspectes dans la base de données WHOIS AFRINIC. Une enquête avait mis au jour des preuves solides qui ont montré qu’un initié d’AFRINIC avait manipulé les dossiers de ce « bureau des actes ».

Les enregistrements WHOIS AFRINIC ont pointé vers Ernest Byaruhanga, qui aurait aussi reçu de l’argent pour la vente d’une partie des blocks d’adresses IP illégalement vendus.

Gaëlle Massang

(Source : Digital Business Africa, 31 janvier 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)