twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

2013, les bips de la guerre des opérateurs téléphoniques au Sénégal

vendredi 4 janvier 2013

L’année 2013 s’annonce épique pour les opérateurs téléphoniques qui sont en dressé leur plan d’attaque pour optimiser leur part de marché au Sénégal. La course vers le leadership et l’optimisation des gains dans le secteur de téléphonie sera farouche en 2013 , a dit à ASI24, une source bien au fait de la compétition qui va s’accentuer entre les opérateurs. Tigo qui a souffert ces dernières années du contentieux vieux de 12 ans qui l’opposait à l’Etat du Sénégal, va déployer de gros moyens pour résorber son retard et revenir très près sinon passer devant la Sonatel Orange.

Selon la source, Tigo qui avait programmé de devenir le numéro un en 2006, va injecter 2 milliards de francs CFA dans la publicité. L’objectif est de ravir la première place à la Sonatel. Tigo va compter sur la possibilité de déployer 1 réseau 3G en en plus de l’accord signé avec l’Etat du Sénégal qui confirme sa licence et prolonge jusqu’en 2028 ses activités au Sénégal.

Absente du réseau 3G, une nouvelle ère s’ouvre pour cet opérateur qui a contribué à la baisse des coûts grâce à la fin du monopole Sonatel.

Sonatel qui compte parmi ses actionnaires le groupe français Francetélécom, a indiqué récemment à ses abonnés, qu’ils sont désormais 7 millions à lui faire confiance. Un nombre important qui avoisine sinon dépasse la moitié de la population sénégalaise estimée à plus de 14 millions d’habitants.

Olivier Sagna, le secrétaire général d’OSIRIS dit dans un édito publié par ASI24 que l’action Sonatel cotée à la Bourse (Bourse régionales des valeurs mobilières (BRVM) a été fractionnée par 10. Ceci étant fait pour rendre l’action Sonatel plus attractive, explique M. Sagna.

Cet opérateur parmi les premiers opérateurs nationaux du continent devra cependant aller plus vite et offrir un service de moindre coût pour garder cette même clientèle à laquelle sont présentées plusieurs offres.

Expresso qui a frappé fort avec le réseau 3G va bénéficier du câble sous-marin dont la capacité s’élève à 5,12 Tbps (abréviation pour Tera bits par seconde, c’est-à-dire un débit de mille milliards de bits par seconde). Outre le profit de l’accroissement de la bande passante internationale disponible, Expresso va s’affranchir de la Sonatel pour l’accès à l’international.

Après la 3G d’Expresso qui a largement contribué à la démocratisation de l’accès à Internet (70% de l’accès à Internet le sont grâce au 3G en exploitation globale Sonatel-Expresso), un nouveau produit s’offre au groupe soudanais.

Suite à l’abrogation des taxes qui a mis fin au bras des opérateurs du secteur et face aux nouvelles réalités de l’offre, s’ouvre de nouvelles perspectives pour les abonnés qui vont apprécier, choisir en fonction du coût et de la qualité. Le Sénégal est entré dans l’ère de l’économie du numérique, le gouvernement a intégré d’ailleurs cette économie au ministère de la Communication, des télécommunications et de l’économie numérique.

(Source : Agence sénégalaise d’information, 4 janvier 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)