twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

eFive Telecoms choisit Alcatel-Lucent pour construire un nouveau réseau de câble sous-marin entre l’Afrique de l’ouest et l’Amérique du sud

jeudi 2 septembre 2010

Alcatel-Lucent (Euronext Paris et NYSE : ALU) annonce avoir été choisi par eFive Telecoms, une société de télécommunication sud-africaine, pour construire un nouveau réseau de câble sous-marin reliant la côte ouest de l’Afrique à l’Amérique du sud. Le système sera composé de deux tronçons : le premier entre l’Afrique du Sud, l’Angola et le Nigeria, et le deuxième entre l’Angola et le Brésil. Le projet total améliorera la connectivité en Afrique, offrira de la capacité supplémentaire pour la vente de gros et renforcera également la protection du service et du trafic en offrant un nouvel itinéraire critique vers l’Amérique du sud.

« Nous pensons que les régions à forte croissance telles que le continent africain ont besoin de nouveaux projets », a déclaré Lawrence Mulaudzi, directeur général d’eFive Telecoms. « Le réseau sous-marin prévu permet également de diversifier les itinéraires vers l’Amérique du sud, ce qui est le plus logique au plan économique et opérationnel dans le contexte actuel. »

« Du fait de la croissance de la téléphonie mobile et de l’Internet en Afrique, les fournisseurs de services demandent davantage d’options de connectivité pour accroître leur fiabilité, ainsi qu’un accès plus étendu à la bande passante. Ce projet confirme que l’Afrique représente un centre majeur pour la connectivité haut débit », a ajouté Philippe Dumont, directeur de l’activité réseaux sous-marins d’Alcatel-Lucent. « Notre sélection montre également que nous avons l’expertise globale nécessaire pour aider les opérateurs à faire face à la croissance rapide des applications et services consommateurs de bande passante. »

Alcatel-Lucent sera chargé du projet de bout en bout, ce qui comprend la conception du système, la fabrication, l’installation et la mise en service. L’entreprise assurera également la maintenance du système dans le cadre de son accord APMA (Atlantic Private Maintenance Agreement (APMA) qui couvre actuellement plus de 100 000 kilomètres d’infrastructure de câble sous-marin de la côte ouest de l’Afrique aux Caraïbes et jusqu’au Groenland.

(Source : Alcatel-Lucent, 2 septembre 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)