twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Zone Cémac : Vers la règlementation de la crypto-monnaie

mardi 26 juillet 2022

Les autorités monétaires de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) ont planché, le 20 juillet dernier, sur l’introduction de la crypto-monnaie en Centrafrique et sa conformité avec les normes communautaires. Elles se sont alors engagées à œuvrer en faveur de la création d’une " monnaie numérique" commune dans la zone.

L’adoption en mai dernier du bitcoin, comme monnaie légale de la Centrafrique, a été l’unique point à l’ordre du jour de la session extraordinaire du conseil d’administration de la BEAC, tenue le 20 juillet dernier, au siège de la Banque centrale, à Yaoundé (Cameroun).

La réunion du conseil d’administration présidée par le ministre centrafricain des Finances et du Budget, Hervé Ndoba, voulait en savoir davantage sur les contours de la nouvelle loi, relative à la crypto-monnaie en Centrafrique principalement de la compatibilité avec " l’architecture règlementaire " de la sous-région, en matière monétaire et financière. Les autorités monétaires et la partie centrafricaine ont convenu de garantir les engagements communautaires, notamment le respect des Statuts de la BEAC et les textes régissant l’Union monétaire.

Les autorités monétaires ont pour cela invité la Banque centrale à accélérer le processus d’élaboration du texte règlementant le bitcoin dans la Cémac et à poursuivre les actions en faveur de l’inclusion financière et de la modernisation des infrastructures de paiement.

" Le conseil d’administration a également pris bonne note de la sollicitation, par la République centrafricaine, de l’assistance de la BEAC et des instances compétentes de la communauté pour l’élaboration d’un cadre normatif régissant les cryptoactifs dans la zone Cémac. Il a encouragé la Banque centrale à poursuivre les actions en faveur de l’inclusion financière et de la modernisation de ses infrastructures, ainsi que la réflexion visant à créer une monnaie numérique de la banque centrale ", précise le communiqué de la BEAC.

Fiacre Kombo

(Source : Les Dépêches de Brazzaville, 26 juillet 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)