twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Zimbabwe : les opérateurs télécoms sollicitent la Potraz pour une nouvelle augmentation des tarifs

mercredi 3 juin 2020

Econet Wireless, NetOne et Telecel estiment que l’hyperinflation prolongée actuelle affecte en continu la durabilité de leurs opérations. Ils voudraient que l’Autorité de régulation des postes et télécommunications du Zimbabwe (Potraz) relève à nouveau le coût des services télécoms.

Dans un contexte d’hyperinflation qui perdure depuis plus d’un an, auquel s’est ajoutée la crise de coronavirus qui a ralenti l’activité économique nationale, les Zimbabwéens pourraient connaître un rétrécissement drastique de leur pouvoir de communiquer. Après quatre augmentations successives des prix des services télécoms, les opérateurs Econet Wireless, NetOne et Telecel ont approché le régulateur télécoms pour une nouvelle hausse des prix.

Ils justifient cette demande par le souci de conserver de la rentabilité face à la dépréciation continue de la monnaie et aux pressions inflationnistes qui ont fait grimper les coûts d’exploitation, nuisent à la durabilité des opérations et compromettent la qualité de service.

Dans sa dernière mise à jour commerciale, Econet Wireless s’est d’ailleurs inquiété que « les augmentations tarifaires réglementaires restent à la traîne de l’inflation et n’aient pas encore pris en compte le plein impact de la dépréciation du taux de change et de l’hyperinflation ».

Le leader du marché télécoms en termes de part a expliqué que « la fréquence et la réactivité aux changements du marché ont été faibles et lentes, ce qui a gravement compromis nos tarifs réels. Cela signifie que nous ne sommes pas en mesure de payer à nos fournisseurs les licences logicielles et certaines mises à niveau nécessaires pour augmenter notre capacité et maintenir la qualité des services que nos clients attendent de nous ».

(Source : Agence Ecofin, 3 juin 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)