twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Zimbabwe : le régulateur télécoms a démarré la connexion de 3 000 écoles et centres de santé à Internet

mardi 9 novembre 2021

Pendant longtemps, les investissements télécoms publics et privés du Zimbabwe ont été concentrés en zone urbaine. Avec la Covid-19 qui a développé la demande en connectivité à travers le pays, un fort intérêt a été porté aux zones rurales. Diverses initiatives spéciales sont d’ailleurs en cours à cet effet.

L’Autorité de régulation des postes et télécommunications du Zimbabwe (Potraz) a lancé le projet de connexion de 1500 écoles et 1500 centres de santé en zone rurale à Internet. L’information a été dévoilée lundi 8 novembre par le directeur général de l’organe public, Gift Machengete. Il s’exprimait lors de l’atelier de planification stratégique Potraz 2022 organisé à Bulawayo. Au cours de cette rencontre, il a indiqué que cet investissement est l’une des composantes du projet de connectivité rurale.

Présent à l’atelier, le ministre des Technologies de l’information et de la Communication, Jenfan Muswere, a réitéré le rôle essentiel de la Potraz dans la facilitation de la numérisation. Il a déclaré que « nous ne pouvons ni éviter ni fuir le tsunami technologique. Nous devons juste être préparés aux changements rapides de la technologie ». Il a de ce fait exhorté le régulateur télécoms à renforcer son département de recherche et développement et à conclure des partenariats avec des instituts de recherche pour proposer des projets TIC modernes.

Le projet de connectivité dans 1 500 écoles et 1 500 centres de santé rentre dans la continuité des nombreuses actions engagées depuis l’année dernière par la Potraz pour améliorer l’accès des populations à Internet et atténuer les effets de la Covid-19. Il s’agit notamment du programme de relocalisation des tours télécoms dans les zones rurales densément peuplées ou encore le déploiement de centres d’information communautaires. Il y a également la densification du réseau télécoms en zone rurale, piloté à travers le fonds de service universel.

Gift Machengete a expliqué qu’apporter l’Internet dans les écoles et les centres de santé en zones rurales améliorera la diffusion de l’information relative à la Covid-19, mais contribuera aussi à l’amélioration de l’apprentissage des élèves dans le secteur de l’éducation et à une meilleure prise en charge des patients dans le secteur de la santé.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 9 novembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik