twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Zimbabwe : en mars, le fournisseur d’accès à Internet ZOL deviendra Liquid Home

jeudi 27 janvier 2022

Le marché zimbabwéen de l’Internet connaît une croissance de la demande en connectivité à haut débit depuis 2021. Se réinventer pour satisfaire les clients dans cet environnement concurrentiel est le choix qu’ont fait certaines sociétés.

Le fournisseur d’accès à Internet (FAI) Zimbabwe Online Limited (ZOL Zimbabwe), filiale à 100 % de Liquid Intelligent Technologies Zimbabwe, a annoncé dans un avis aux clients qu’il changera de nom en mars prochain pour devenir Liquid Home. La société souhaite ainsi se rapprocher de sa société mère et offrir de meilleurs services aux consommateurs.

Selon la note, ZOL Zimbabwe « va procéder à une réorganisation interne qui entraînera le transfert de tous les services de télécommunications existants à sa société mère ». Dans le cadre de cette opération, les utilisateurs de ZOL Zimbabwe verront leurs comptes transférés à Liquid Intelligent Technologies à compter du 1er mars 2022. Cette migration se fera selon les mêmes termes et conditions que leur contrat actuel afin de garantir la continuité des services fournis. D’ailleurs, la société change déjà le nom de ses produits.

Liquid Telecom a acquis ZOL Zimbabwe en 2012. Un changement du nom de marque avait été attendu, mais n’est pas intervenu. En 2021, Liquid Telecom a changé de nom pour devenir Liquid Intelligent Technologies. Wellington Makamure, président-directeur général de la société pour l’Afrique australe, avait alors déclaré que ZOL Zimbabwe ne serait pas laissé de côté dans ce processus.

La réorganisation de ZOL Zimbabwe cadre avec l’objectif de Liquid Intelligent Technologies Zimbabwe d’améliorer la qualité de ses services en vue de satisfaire aux demandes d’un marché zimbabwéen de la connectivité en constante évolution.

Sous son nouveau nom, il sera attendu de ZOL Zimbabwe qu’il améliore la qualité et le prix de ses produits afin de faire face aux nouveaux défis du secteur, notamment ceux posés par la pandémie de Covid-19 qui a accentué la demande en connectivité à haut débit dans le pays.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 27 janvier 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)