twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Zimbabwe : Telecel envisage une levée de capitaux pour financer l’extension de son réseau

mardi 23 mars 2021

Depuis 2015, les parts de marché de Telecel Zimbabwe ont largement chuté. La société est de plus en plus en danger sur le marché télécoms national par rapport à ses concurrents. Elle veut remonter la pente.

L’opérateur de téléphonie mobile Telecel Zimbabwe, troisième acteur télécoms local en termes de parts de marché, envisage de lever de nouveaux capitaux pour financer l’extension de son réseau. C’est Selby Hwacha, le président de la société télécoms, qui l’a confié dans un entretien accordé à herald.co.zw. Bien qu’aucune option n’ait déjà été arrêtée, il a tout de même évoqué plusieurs d’entre elles que pourrait choisir l’entreprise.

« Il y a quelques initiatives pour lever des capitaux. Telecel est une offre très intéressante. C’est le réseau le moins financé ; il est plus facile de nouer une relation avec nous. Cela le rend attrayant pour les ajustements de capitaux propres, les coentreprises, les prêts, mais je ne peux pas entrer dans les détails en raison des attentes de non-divulgation », a déclaré Selby Hwacha.

L’extension du réseau qu’envisage Telecel Zimbabwe est indispensable pour l’entreprise qui n’a plus effectué d’investissement stratégique depuis 2015, lorsque le gouvernement avait acquis 60% du capital. La guerre de leadership qui a suivi au sein d’Empowerment Corporation (EC), le consortium d’hommes d’affaires locaux qui détient 40% de la société, n’a pas aidé. En conséquence, les parts de marché de Telecel Zimbabwe sont passées de 17,5% au premier trimestre 2015 à 5,5% au quatrième trimestre 2020.

En réalisant l’extension de son réseau télécoms, Telecel Zimbabwe veut atteindre les communautés les plus éloignées du pays, accroître sa base de clients, gagner en parts de marché et enregistrer de meilleurs revenus.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 23 mars 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)