twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Zimbabwe : Econet révise les tarifs de ses forfaits data, SMS et voix

jeudi 19 mai 2022

La crise économique que traverse le Zimbabwe affecte le secteur des télécommunications. Les opérateurs télécoms ont revu leurs tarifs à la hausse à plusieurs reprises pour faire face aux problèmes qu’ils rencontrent.

L’opérateur de téléphonie mobile Econet Wireless Zimbabwe a annoncé, le mercredi 18 mai, qu’il allait réviser les tarifs des SMS, de la voix et des données à compter de ce jeudi 19 mai. La société n’a pas précisé les raisons de cette révision des tarifs, mais a indiqué que tous les autres prix restaient inchangés. Selon la presse locale, les autres entreprises de télécommunications devraient suivre le mouvement.

Dès janvier, Econet affichait déjà sa volonté d’augmenter les tarifs de ses services pour compenser l’augmentation de ses coûts d’exploitation dans le pays. Depuis la fin de l’année 2021, les entreprises de télécommunications zimbabwéennes se plaignent de la récurrence des coupures d’électricité qui les obligent à solliciter davantage des sources alternatives d’énergie telles que les générateurs diesel afin de maintenir leurs sites télécoms opérationnels. Le lundi dernier, la compagnie nationale d’électricité Zesa Holdings a augmenté les tarifs de l’électricité de 218 %, passant de 0,033 4 US $/kWh à 0,106 3 US $/kWh, afin d’éviter une éventuelle crise de l’électricité. À cela s’ajoutent l’inflation galopante et les conséquences de la guerre russo-ukrainienne, qui provoquent des augmentations du prix des carburants au niveau mondial.

Les acteurs du secteur des télécoms espèrent que l’augmentation des prix des services permettra aux sociétés d’atteindre le seuil de rentabilité et de maintenir leur viabilité. Rappelons que les opérateurs de réseau mobile ont régulièrement revu leurs tarifs à la hausse depuis 2019. Cependant, les ajustements effectués se sont toujours révélés inefficaces en raison de l’inflation croissante qui a vu le dollar zimbabwéen perdre plus de 50 % de sa valeur sur le marché libre fin 2021.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 19 mai 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)