twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Zimbabwe : Econet Wireless et NetOne acceptent de partager leurs infrastructures réseaux

mardi 28 mai 2019

L’opérateur de téléphonie mobile Econet Wireless, leader du marché télécoms national, et NetOne, la branche mobile de l’opérateur historique TelOne, ont signé un accord de partage d’infrastructures télécoms.

A travers cette collaboration, les deux sociétés télécoms se sont enfin conformées aux exigences de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications de Zimbabwe (Potraz) qui bataille depuis 2014 pour faire appliquer cette mesure qui a pour objectif l’amélioration de la qualité des services télécoms offerts aux populations.

Pour justifier son refus de signer avec ses concurrents par le passé, Econet Wireless a toujours soutenu que le partage d’infrastructure ne serait intéressant et profitable pour tous que si les autres opérateurs investissaient d’abord dans leurs infrastructures télécoms dans différentes régions géographiques. Cela éviterait alors des doublons dans l’extension du réseau car les différents opérateurs pourraient densifier leurs couvertures respectives en mettant en commun leurs différentes infrastructures télécoms.

Econet Wireless a toujours refusé que son infrastructure télécoms seule soit mise à contribution dans les régions où les autres opérateurs sont absents. La société télécoms a toujours estimé que cela faciliterait simplement l’accès de la concurrence à de nouveaux marchés, à son détriment.

D’après Lazarus Muchenje, le directeur général de NetOne, l’accord est stratégique car il permettra aux deux entreprises « d’optimiser l’utilisation de devises rares en éliminant la duplication des infrastructures. Il s’agit d’un accord décisif » qui soutient la vision de développement du pays à l’horizon 2030 qui vise à faire progresser le Zimbabwe vers un pays avec une économie à statut intermédiaire.

(Source : Agence Ecofin, 28 mai 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)