twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ziguinchor bénéficie du « smart school » israélien

mardi 15 février 2022

Permettre aux collèges d’enseignements moyens (CEM) de la région de Ziguinchor d’avoir accès à l’outil informatique est l’objet visé par ‘’smart school’’ que déroule la coopération israélienne au Sénégal. Ce programme, ‘’une école, une salle informatique’’, s’inscrit en droite ligne de l’équité numérique.

Après Thiès, l’ambassadeur d’Israël au Sénégal a réservé sa deuxième sortie, depuis sa prise de fonction le 08 octobre 2021, à la région de Ziguinchor. Arrivé dans la capitale méridionale du pays, mardi dernier, ce, pour deux jours, son excellence Ben Bourgel s’est d’abord rendu dans le département d’Oussouye, au village de Kagnout notamment. Sur place, il a procédé à l’inauguration d’une salle informatique au CEM de la localité réalisée par la coopération israélienne dans le cadre de la mise en œuvre du programme « smart school » dont la première phase a démarré à Guédiawaye et à Tivaouane.

L’ambassadeur, qui informe que son pays compte étendre ce programme sur l’étendue du territoire national, souligne que l’objectif est de permettre aux élèves des Collèges d’Enseignements Moyens (CEM) d’avoir accès à l’outil informatique dès leur enfance. Après Kagnout, la délégation de l’ambassadeur s’est retrouvée, le lendemain, au quartier de Kandialang, à la périphérie de Ziguinchor pour le même exercice. « Le monde de demain relève de l’éducation et l’éducation dépend de l’outil informatique. Nous avons l’expertise dans ce domaine. Nous voulons offrir cette opportunité aux écoles sénégalaises », a déclaré Ben Bourgel, lors d’un point de presse tenu mercredi, dernier. Une rencontre avec la presse qui a sanctionné sa visite dans la région de Ziguinchor.

Il faut noter, par ailleurs, qu’au CEM de Kandialang, l’ambassadeur a doté les filles de l’établissement de serviettes hygiéniques. Selon lui, le maintien des filles à l’école constitue un axe important de la coopération entre Israël et le Sénégal. « Il faut donner la chance à toutes les filles d’aller et de rester à l’école’’, a-t-il déclaré.

L’ambassadeur a mis à profit son séjour dans la région de Ziguinchor pour visiter un bloc maraicher et rencontrer les femmes de Kagnout, lors de son passage dans cette localité. Il a dit avoir été marqué par le courage et la résilience de celles-ci. Il a aussi, toujours dans ce village, rendu une visite de courtoisie au roi. Là aussi, il dit avoir été impressionné par le mode d’organisation et la place de la culture dans cette royauté.

Hubert Sagna

(Source : Enquête, 15 février 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)