twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Zambie : le gouvernement exonère de taxe l’importation d’équipements de télécommunication

jeudi 6 octobre 2022

Avec la transformation numérique qui s’accélère, les TIC sont devenues essentielles au développement socio-économique. Le gouvernement zambien veut faciliter les investissements dans le secteur.

Le gouvernement zambien a exempté du paiement de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) l’importation d’équipements de télécommunication, notamment ceux utilisés dans la construction de pylônes. Cette initiative est incluse dans le budget 2023 présenté par le ministre des Finances, Situmbeko Musokotwane. Elle devrait notamment permettre d’attirer les investissements dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Selon M. Musokotwane, cette décision s’explique «  par le fait que le gouvernement a reconnu que la science, la technologie et l’innovation sont des catalyseurs du développement  ». À cet égard, Lusaka prévoit également de mettre en œuvre une stratégie numérique nationale et de réviser la loi zambienne sur les TIC afin d’encourager l’adoption des services numériques et de garantir les investissements dans les infrastructures et les plateformes numériques.

Cette initiative du gouvernement zambien intervient quelques semaines après l’appel lancé à ses États membres par le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) pour subventionner la construction d’infrastructures de télécommunications afin de permettre aux opérateurs de réseaux mobiles de fournir des services de qualité. L’organisme s’est dit préoccupé par le coût élevé des services de téléphonie mobile, y compris les données.

La TVA zambienne est actuellement de 16 %. Son exonération devrait notamment faciliter les investissements des opérateurs dans la modernisation et l’extension de leurs infrastructures de réseau tout en réduisant leurs coûts d’exploitation. Du côté des consommateurs, l’exonération de la TVA leur permettra de bénéficier de services télécoms de meilleure qualité à des coûts réduits dans un contexte marqué par l’accélération de la demande numérique.

Isaac K. Kassouwi

(Source : WeAreTechAfrica, 6 octobre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik