twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Zambie : MTN expérimente la 5G avec l’expertise technique de Huawei

jeudi 13 janvier 2022

En Afrique, les régulateurs et opérateurs télécoms s’intéressent de plus en plus à la 5G. En décembre dernier, MTN a testé la technologie en Côte d’Ivoire. La société poursuit son expérimentation sur de nouveaux marchés.

MTN Zambia, le principal fournisseur de services télécoms mobiles de la Zambie, a démarré la phase pilote de son réseau mobile de cinquième génération (5G), mercredi 12 janvier. La société s’est offert, à cet effet, l’expertise du géant technologique chinois Huawei. C’est à travers des posts sur leurs pages respectives sur les réseaux sociaux que les deux compagnies ont dévoilé cette collaboration.

Bart Hofker, le président-directeur général de MTN Zambia, a justifié l’intérêt de l’entreprise pour la 5G par le fait qu’elle offre un nouveau type de réseau conçu pour se connecter virtuellement à tout le monde et à tout ce qui existe, y compris les machines, les objets et les appareils.

Felix Mutati, le ministre zambien des Sciences et des Technologies, a quant à lui expliqué que « connecter tout le monde et tout ce qui existe » crée plus d’opportunités pour les gens en Zambie et dans le monde entier. Il a précisé que la Zambie fait partie des 10 premiers pays où la technologie est actuellement en expérimentation en Afrique.

MTN et Huawei ne sont pas à leur premier partenariat technologique en Zambie. Les deux sociétés ont déjà collaboré à la construction du tout premier réseau 4G et GSMR du pays en 2013, puis du premier réseau 4,5G en 2016.

L’avènement de la 5G en Zambie devrait apporter plus d’opportunités aux populations ainsi qu’aux entreprises exerçant dans tous les secteurs de l’économie comme l’a souligné Phil Li, vice-président de Huawei pour l’Afrique australe. « Nous pouvons apporter plus d’opportunités ici et coopérer davantage avec MTN Zambia pour apporter les dernières technologies aux habitants de la Zambie », a-t-il déclaré.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 13 janvier 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)