twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Yankhoba Diatara, ministre des Télécommunications décline les ambitions de l’Etat pour un Sénégal numérique

mardi 11 mai 2021

Le ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications, Yankhoba Diatara a présidé mardi la cérémonie de signature du cahier des charges modifié de l’opérateur de télécommunications Expresso Sénégal avec l’Artp.

Yankhoba Diatara décline ainsi les ambitions de l’Etat pour un Sénégal numérique horizon 2025. Selon le ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications, “le gouvernement comprend le rôle primordial que jouent les télécommunications en particulier et l’économie numérique en général dans notre tissu socio-économique”.

Le cahier des charges modifié d’Expresso Sénégal décline les modalités d’autorisation de cet opérateur à fournir la technologie 4G à ses clients.

Yankhoba Diattara affirme que la signature de cette convention s’inscrit dans la logique du Plan Sénégal émergent (PSE), qui ambitionne un déploiement d’infrastructures modernes capables de fournir des services de qualité pour faire de Dakar un hub sous régional incontournable.

Elle s’inscrit également dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie “Sénégal numérique 2025”, avec comme premier axe “un accès ouvert et abordable aux réseaux et services numériques”, a-t-il ajouté.

“Notre politique de développement d’infrastructures, réceptacle et support des services nouveaux et innovants des télécommunications/TIC, à savoir le plan national Haut et Très haut débit, ambitionne un déploiement massif des réseaux de qualité”, a-t-il poursuivi.

C’est ce qui explique, à l’en croire, l’élargissement continu de l’environnement des télécommunications/TIC avec l’entrée sur le marché de trois nouveaux fournisseurs d’accès à Internet, trois nouveaux MVNO (opérateurs de réseau mobile virtuel) et d’autres opérateurs de réseaux privés.

D’après M. Diatara, l’acquisition par Expresso de la licence 4G et l’alignement de son cahier des charges sur celui des autres opérateurs permettra au régulateur de mieux prendre en charge plusieurs aspects de la régulation relatifs au marché des télécommunications.

(Source : La Vie sénégélaise, 11 mai 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)