twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

YMO lance sa nouvelle solution de transfert et de paiement mobile en Guinée

vendredi 21 octobre 2022

La FinTech YMO lance officiellement sa solution mobile money en Afrique. L’application sera publiquement dévoilée le mercredi 26 octobre 2022 à l’occasion d’une cérémonie officielle, à Conakry. Au service de la diaspora de France et d’Europe depuis trois ans déjà, la FinTech africaine ouvre ses services aux populations locales. Ces derniers pourront désormais effectuer des dépôts et retraits gratuitement, transférer de l’argent à des frais ne dépassant pas 1% ou encore recevoir de l’argent depuis l’Europe, directement sur leur téléphone mobile tout en bénéficiant d’un excellent taux de change. L’application est conçue pour fonctionner avec ou sans connexion afin de permettre au plus grand nombre de bénéficier des ses services.

Cet événement de lancement sera organisé le mercredi 26 octobre 2022 à l’Hôtel Primus à Kaloum, Conakry, à partir de 9h00 (UTC+0) : le temps d’une journée, les équipes et partenaires de YMO accueilleront le grand public, mais également des invités de prestige tels que le gouverneur de la banque centrale, le Premier ministre, des décideurs politiques et économiques, des représentants du secteur privé et du monde institutionnel, des investisseurs et partenaires venus d’Europe, des membres de la société civile ainsi que plusieurs médias. Au programme figurent un discours liminaire tenu par Abdoulaye Barry, fondateur et Président Directeur général de YMO. Celui-ci sera suivi d’une démonstration de l’application, puis d’un jeu-concours interactif faisant intervenir l’audience, auxquels s’ajouteront des témoignages d’utilisateurs et différentes prises de parole d’intervenants prestigieux. Cet événement se clôturera par une soirée exceptionnelle — sur invitation — à l’Hôtel Palm Camayenne, Conakry, dès 19h00 (UTC+0).

L’application YMO est conçue comme une réponse au manque d’inclusion financière, notamment en Afrique francophone, ne se réduisant pas seulement au simple transfert d’argent. En effet, il s’agit également d’une solution de paiement cashless unique en son genre, visant à faciliter les démarches d’envoi d’argent, les paiements au jour le jour, le règlement de dépenses et de factures à travers un téléphone mobile, de manière instantanée, simple, fiable et sécurisée. Dès son lancement, elle sera disponible en téléchargement gratuit sur les plateformes IOS et Android.

Alors que toute économie se développe aujourd’hui via les services financiers, les fintechs à l’image de la nouvelle application proposée par YMO représentent un vecteur essentiel d’inclusion financière. En 2020, près de 660 millions de personnes étaient équipées d’un smartphone sur le continent africain, et il est généralement admis que le taux de pénétration des smartphones en Afrique atteindra 70% en 2024. En outre, selon le Global System for Mobile Communications (GSMA), les transactions monétaires à travers le mobile money se sont élevées à plus de 700 milliards de dollars en 2021. A ce titre, YMO est résolument convaincu que la tech est porteuse de solutions pour remédier à ces enjeux identifiés sur le continent africain, en tant qu’allié du quotidien de tous ses usagers.

“Fiabilité, rapidité, sécurité et simplicité : tels sont les maîtres-mots de notre engagement chez YMO. A travers cette super app, nous portons l’ambition de révolutionner l’envoi d’argent et le paiement mobile dans toute l’Afrique de l’Ouest, à commencer par la Guinée” souligne Abdoulaye Barry, fondateur et Président directeur général de YMO. “L’essor de la digitalisation, notamment depuis la pandémie de la Covid-19, a fait émerger un vivier d’acteurs opérant dans le secteur des nouvelles technologies. Celles-ci permettent aux populations locales sur le continent africain, où qu’elles se trouvent, d’accéder aux services financiers et ainsi répondre au défi de la bancarisation. Aujourd’hui, YMO en Guinée s’approche à grands pas du million d’utilisateurs et nous sommes extrêmement fiers de ces avancées, Notre ambition est, à termes, de nous positionner comme un champion national, un champion africain.”

YMO

(Source : Agence Ecofin, 21 octobre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik